mercredi 28 septembre 2011

Lorsque tu mets nos pendules au rythme du battement de ton cœur et à ton heure, ton Esprit fait de nous des organes d’amour, de vérité, de paix ...











Voici une pensée chrétienne que Dieu me met à cœur pour mes amis du Net :



Lorsque tu mets nos pendules au rythme du battement de ton cœur et à ton heure, ton Esprit fait de nous des organes d’amour, de vérité, de paix et de justice.

« Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. » (Jean 15 :9-11).



Vous pouvez adresser cette prière à Celui qui est la source de la joie parfaite :

« Seigneur Jésus-Christ, dans un monde désemparé qui perd ses repères et dont l’avenir est incertain et qui tire vers son apogée, malgré toutes les technologies de pointe dont il dispose, parce que lamentablement en faillite non seulement au plan social, politique et économique mais aussi au plan spirituel, tu es et demeure l’espoir des individus, des peuples et des nations. Toi seul es et reste la source capable de faire jaillir la joie parfaite dans nos cœurs même quand notre monde est bouleversé et que nous traversons des situations d’adversités au plan individuel ou collectif ou des situations de crises au sein de nos communautés et de nos nations dû à la pauvreté croissante au sein des populations et au manque d’emplois pour les jeunes dans nos pays pauvres ; et, quant aux Etats riches, certains d’entre eux deviennent tellement fébriles face aux situations de défaut de payement qui les amène à se retourner vers leurs populations pour leur demander de faire des efforts surhumains d’austérité pour les faire sortir de là et les aider à payer la facture en acceptant des augmentations d’impôts, se qui ne peut se faire sans heurts ; et que, de l’autre côté les valeurs boursières, baromètre économique du monde, dégringolent en rouge à des niveaux les plus bas ; et, sans oublier que certains Etats riches, à cause des richesses de leur sous-sol ou doté autrement par le Créateur à travers la nature, se trouvent eux aussi basculés au grand étonnement des spécialistes de la géopolitique par d’autres formes de crises sociopolitiques, de révolutions ou des printemps arabes, avec des soulèvements pacifiques ou avec des populations armées. Dans toutes ces situations, Seigneur notre Dieu, tu es et restes au contrôle pour accomplir tes desseins car tu es souverain et c’est devant toi que tout genou fléchira. Seigneur Jésus-Christ, tu comptes sur ton Eglise fidèle à tes commandements pour apporter espoir et réconfort dans notre monde désemparé et en perte d’équilibre. Tu veux faire d’elle un instrument entre tes mains dans toutes les générations et à travers les siècles pour apporter restauration et vitalité et pour injecter ta lumière et la puissance transformatrice de ton amour dans toutes les sphères de la société à chaque époque de l’existence humaine. Là où tu es accueilli, tu y apportes la restauration, la vitalité, le dynamisme, la croissance, le développement humain durable et les réponses à toutes les questions et aux préoccupations des êtres humains. Tu leur permets d’être en diapason avec toi et de vivre en harmonie les uns avec les autres. Lorsque tu mets nos pendules au rythme du battement de ton cœur et à ton heure, ton Esprit fait de nous des organes d’amour, de vérité, de paix et de justice. Les personnes qui ont réellement cru en toi et sont nées de nouveau, composent ton Royaume. Tous ceux qui t’appartiennent sont animés du même souffle de vie spirituelle, grâce à ton Saint-Esprit que tu fais habiter en nous qui croyons en toi et celui-ci fait circuler en chacun des tiens le même groupe sanguin spirituel et ton gène d’amour, produit de ton Royaume céleste, avec ses cellules de joie, de paix, de patience, de bonté, de bénignité, de fidélité, de douceur, de tempérance ; car ces cellules sont animées de l’oxygène de ton Royaume. Ceux qui sont animés de ce souffle de vie ne peuvent que s’aimer et non vivre en antithétique les uns avec les autres. Ils ne peuvent se livrer, comme des ennemis acharnés, en bataille à mort les uns contre les autres. Ils se savent être de la même filiation spirituel en toi et ton Père est devenus notre Papa céleste. Ils sont éclairés par ta Parole et par ton Esprit et ils se reconnaissent être membres de la même famille de Dieu en toi et ne peuvent ignorer qu’ils sont embarqués dans le même avion de l’éternité par la foi qu’ils ont placé en toi et ont tous une destination commune qui est ton Royaume céleste sans escale aucune prévu ni au purgatoire ni à l’enfer pour y débarquer certains des vrais croyants en toi. Car tous ceux et celles qui ont placé une foi sincère en toi vont tous débarquer et être accueilli par toi dans ton Royaume de félicité céleste et éternelle car c’est pour chacun d’entre eux que tu es mort sur la croix pour les sauver et chacun d’eux a rempli l’exigence de croire en toi et en l’œuvre de rédemption que tu as accompli sur la croix du calvaire pour l’humanité perdue. Seigneur Jésus-Christ, ceux qui sont vraiment convertis à toi ont les mêmes droits devant toi et dans ton Royaume céleste à l’exception des récompenses qui vont varier au regard du zèle et de l’engagement de chacun d’eux dans l’accomplissement de ton œuvre pendant sa vie sur cette terre. Seigneur Jésus-Christ, ouvre à temps les yeux spirituels de tous ceux des tiens que le Diable a aveuglé et qui se sont laissés enrôlés par lui pour accomplir ses œuvres, qui sont ténèbres, dans ton Eglise tout en se réclamant de ton nom alors que ton saint et précieux nom ne peut être associé aux actes qu’ils posent ; car ceux qui t’appartiennent doivent s’écarter de tout mal. Seul ceux qui ont le Diable pour géniteur commettent des actions qui sont le reflet de son royaume des ténèbres (Jean 8 :38-44). Seigneur Eternel, tes voies sont parfaites et éprouvée est ta Parole. Tu connais tes vrais disciples et tu ne peux les confondre aux chrétiens de folklore qui vont remplir les églises de masse pour chanter des cantiques afin de se donner bonne conscience tout en continuant à commettre des abominations et à mépriser ta Parole et ton saint nom. Tu es un bouclier pour ceux qui se confient en toi. Tu es mon rocher, ma puissante forteresse et chaque jour je me confie en toi pour me conduire dans la voie droite. Tes disciples, les vrais, te ressemblent et vivent naturellement tes vertus entre eux et dans le monde pour faire briller ta lumière au sein des ténèbres. L’amour est la première expression de ta présence dans la vie du véritable croyant chrétien, disciple de toi Jésus-Christ. Cette exigence, tu nous la rappelle à travers ton serviteur, et apôtre, Jean, lorsqu’en t’adressant à tes disciples tu as dit : « Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. » (Jean 15 :9-11). Seigneur Jésus-Christ, tu veux nous voir vivre dans l’intimité de ton amour pour nous amener à répandre tes délices autour de nous comme toi tu vie dans l’intimité de l’amour de ton Père ; ce qui t’amène à partager l’essence de sa personne, qui est Amour, et à partager cette valeur avec nous. Seigneur Jésus-Christ, tu nous as fait pour toi et c’est en toi que nous retrouvons notre équilibre et notre liberté. Tu nous as sauvé pour être en communion avec toi et avec ton Père et aussi entre nous (1Jean 1 :2,3). Etre en communion avec toi, Seigneur Jésus-Christ, c’est entretenir une relation profonde et forte avec toi qui nous rempli de l’Esprit de Dieu et nous amène à avoir la même relation avec tous ceux qui partagent la même foi que nous en ton nom. Ton esprit est saint, amour, droit, vérité et justice. Tu nous appelles à une intimité toute personnelle avec toi et à développer tes vertus. Tu nous invites à entretenir cette même communion avec ceux qui sont membres avec nous de ton Corps, l’Eglise Universelle qui n’a pas de frontières de dénominations, à fraterniser et à partager entre nous tes valeurs que chaque membre de ton Corps est appelé à développer par l’action de ton Esprit en lui. Etre en communion, c’est laisser libre cour à l’amour d’abonder entre nous ; car des personnes qui sont en communion les uns avec les autres ne peuvent se haïr et encore moins ne peuvent se faire du mal. Entre ceux qui sont en communion, il n’y a que échange, partage, correspondance, concordance, entente. La communion nous amène à vivre la beauté céleste sur terre et nous fait vibrer au diapason de Dieu notre Père céleste, et les uns avec les autres. Elle nous amène à nous aimer les uns les autres ; car aucun antagonisme ne peut trouver place entre ceux qui sont en communion avec toi et les uns avec les autre. L’amour triomphe du mal. Et aucune arme du monde ne peut détruire l’amour. C’est lorsqu’il fait défaut dans les cœurs des personnes, que ceux-ci sont amenés à vouloir prendre des armes ou autres moyens charnels ou maléfiques pour résoudre les problèmes entre elles. Seigneur Jésus-Christ, tu es la paix ; tu nous donnes ta paix. De plus, tu fais de tes disciples des messagers de paix dans ce monde. C’est par le vécu de ton amour que tu fais de ton Eglise, une have de paix. Les ennemis de la paix ne connaissent rien de ton amour ; autrement ils se comporteraient autrement et oeuvreraient à répandre ton amour ; car leur cœur devrait battre au rythme de ton amour pour nous et pour notre prochain. Tu veux nous voir vivre et partager la même communion que tu partages avec ton Père et avec tous ceux que tu as racheté par ton sang versé sur la croix du Calvaire. La communion que nous avons avec toi est un lien qui nous relie à Dieu notre Créateur, et fait battre nos cœurs au rythme de ton amour qui est l’oxygène qui se meut au sein des vrais enfants de Dieu et qui les unis ; car ton amour n’est pas exclusif. Sa manifestation amène incontestablement les non chrétiens à envier cette valeur du Royaume céleste et à s’exclamer : « Voyez combien ils s’aiment ! Ils sont de véritables chrétiens ». Oui, ta communion avec nous, Seigneur Jésus-Christ, nous permet de vivre l’atmosphère de ton Royaume céleste entre nous et l’absence de cette communion, qui est synonyme de ton absence aussi, ne peut que nous faire respirer les affres de l’enfer. Seigneur Jésus-Christ, c’est la vérité de ta Parole et l’expression de ton amour qui unit tes disciples et les églises qui se réclament de toi. Tu fais de nous tes messagers porteurs de ton Evangile d’amour et de paix dans ce monde. Les chrétiens et les églises qui t’appartiennent sont indivisibles dans leur essence car ils vivent tous de ton souffle de vie et d’amour et ils fraternisent dans ta paix ; en reproduisant entre eux la même communion d’amour et de paix qui existe entre toi le Fils et le Père et le Saint-Esprit de toute éternité. C’est pourquoi les églises qui t’appartiennent s’aiment et ne peuvent aucunement être des menaces les unes contre les autres. Elles ne peuvent aider le Diable à manifester ses œuvres des ténèbres, en se livrant entre elles batailles et guerres aux fins de perdre leur lumière, de se détruire et de disparaître ; car ayant perdu leur raison d’existence dans ce monde. Celles qui sont incapables de vivre et de manifester ton amour sont des monuments sans vie ; car ta lumière de vie n’y brille plus et elles sont prises en otage par le Diable et comme réquisitionnées par lui et gagnées à sa cause pour être à son service. Il vient librement y installer son quartier général de commandement, et manifester à travers ces églises, gagnées à sa cause, ses œuvres des ténèbres sans pour autant s’inquiéter de l’étiquette de dénomination chrétienne que porte ces églises ; car il sait aussi que l’arbre se reconnaît à ses fruits et non à l’étiquette qu’on pourrait lui donner. L’essentielle pour lui, est de savoir aux ordres de qui ces églises obéissent, quel royaume leurs œuvres reflètent, et non qu’elle est leur nom de baptême; cela l’importe peu pourvu que ce soit lui qui les contrôle. Seigneur Jésus-Christ, tu n’es pas mort à la croix pour sauver des âmes que le Diable va te voler ensuite. Tu as livré ta vie pour sauver le monde et libérer les captifs du joug du Diable Tu ne recrutes pas des démons ; car ceux-ci sont incapables de se convertir à toi. Ils ne peuvent se repentir et ont une conscience pervertie. Tu libères les humains de la domination des démons pour les remplir de la puissance de ton Saint-Esprit dont le fruit par excellence est l’amour et ses dérivés (Galates 5 :22). Toute personne incapable de porter ce fruit ne peut prétendre t’avoir connu ni être converti à toi Seigneur Jésus-Christ. Tu régénères ceux qui t’invitent à entrer dans leur vie et tu sèmes ta semence de vie dans leur cœur pour qu’ils soient capables de porter ton fruit dont la première manifestation est l’amour inconditionnel. Ceux qui ont goûté à cette semence de vie et qui ont ensuite perdu sa vitalité en se prostituant au Diable, ont aussi perdu leurs repères spirituels ; et c’est pourquoi, comme le Diable qui est devenu leur géniteur, ils commettent le mal sans regret et appel le mal bien. Dans ta grâce, tu tends ta main de secours et tu invites les rebelles, à ta voie, à la repentance et à se réconcilier avec toi pour commencer à porter ton fruit qui est l’amour ; produit de ton Royaume et dont le Diable est incapable d’imiter pour en fabriquer la contrefaçon. C’est pourquoi, ses œuvres à lui sont manifestent et sont le contraire de tes œuvres (Galates 5 :19-21 ; Apocalypse 21 :8 ; 22 :15). Seigneur Jésus-Christ, tu refuses d’enterrer les églises mortes et tu refuses qu’elles restent indéfiniment le repaire du Diable. Tu les invites à revenir à toi pour boire de ta source de l’Eau Vive. Tu veux les réveiller pour les faire revivre de ta vie et de ta joie parfaite et ainsi leur éviter que tu ne les vomisses au derniers jours (Apocalypse 3 :14-22). Dans une église, lorsque les ennemis de la vérité deviennent nombreux et arrivent à occuper des postes de responsabilités, ils permettent à Satan de prendre cette église en otage et à s’opposer en toute liberté à tous ceux de tes serviteurs qui prêchent avec puissance et sincérité ta Parole, qui l’enseignent avec fidélité et conviction et qui s’efforcent de vivre quotidiennement tes valeurs selon les vérités de ta Sainte Parole, la Bible ; car les ennemis de la vérité ont la démangeaison d’entendre les choses agréables, les fables, et ne supportent pas la saine doctrine (1Timothée 1 :18-20 ; 4 :1-16 ; 2Timothée 4 :1-5 ; Apocalypse 2 :12-3 :6). Dans les églises prises en otages par le Diable qui y installe ses ministres, seuls tes serviteurs incorruptibles continueront à faire honneur à ton nom en refusant de se laisser corrompre et en continuant à prêcher la vérité évangélique de ta Parole dans toute sa profondeur et dans son intégralité et à vivre une vie pieuse emprunte de tes marques, quitte à se faire jeter à la porte ou sur la rue, ou même à être tués parce que trop attaché à ta vérité de ta Sainte Parole qui met à nue les œuvres charnelles et ténébreuses des ennemis de la vérité. Tes fidèles serviteurs ne s’auraient s’associer à des actions de corruption et d’altération de ton Evangile pour sacrifier la vérité de ton Evangile sur l’autel de leurs ventres en se contentant d’un rôle d’officier religieux de cérémonies funèbres ou de mariages ; même celles contraires à l’éthique chrétienne (Apocalypse 2 :8-11 ; 3 :7-13). Tes disciples véritables et tes fidèles serviteurs sont prêts à se séparer des synagogues de Satan pour s’unir dans la communion avec tes disciples et tes serviteurs dont les cœurs battent au rythme de ton amour, de ta paix, de ton pardon, de ta vérité et de ta justice et qui mettent leur espérance en toi pour les restaurer et rependre sur eux tes bénédictions ; car ils ont refusé de se prostituer avec Jézabel qui plonge des églises, comme celle de Thyatire, dans les profondeurs de Satan (Esaïe 32 :1-8, 16-20 ; 44 :1-5 ; Sophonie 3 :9-20 ; Apocalypse 2 :12-29). Ils ont accepté le principe de la séparation de la lumière d’avec les ténèbres, de l’incorruptible d’avec le corruptible, de la vie d’avec la mort et du paradis d’avec l’enfer. A tes serviteurs qui restent fidèles à toi face à Baal et à Jézabel, à l’exemple de ton serviteur le prophète Elie, tu ne manqueras pas de leur accorder ta faveur et de montrer à tous qu’ils possèdent, eux, un bien meilleur fondement spirituel que le choix fait par leurs adversaires de marcher dans les voies tortueuses de la méchanceté, du mensonge et de la corruption. Ceux qui honorent ton nom par leur fidélité à ta Parole et qui refusent de se courber devant le dieu baal de ce monde, tu mets devant eux une porte que personne ne peut fermer (Apocalypse 3 :8). Seigneur Jésus-Christ, tu es la vérité. C’est aussi pourquoi tu aimes la vérité. Délivre ton Eglise des ennemis de la vérité et de ceux qui sèment en cachette en son sein le venin qui l’empoisonne et qui la détruit à petit feu pour finir par exploser au grand jour par des complots arrivés à maturité visant à prendre des portions de ton Eglise en otage et d’y faire triompher le mal sur le bien et la couvrir ainsi de ténèbres et de honte ; car eux-mêmes ayant toujours été ennemi de la vérité et ont toujours préféré agir dans les ténèbres que de se laisser éclairer par ta lumière qui libère. Tu ne peux être associé à aucune action mauvaise et ta colère se lèvera contre ceux qui utilisent ton nom pour commettre leur forfait, mûri dans les ténèbres et dans les profondeurs de l’enfer. Heureusement que ton Eglise est bien plus que des édifices grands ou petits. Ton Eglise se sont tes rachetés, fidèles à toi et heureux de t’appartenir. Oui, heureusement que tu sais faire la différence entre ta véritable Eglise des multitudes de dénominations d’églises qui se réclament de toi, des grandes et des petites, anciennes ou nouvelles, dont certaines sont infidèles à la vérité révélée dans ta Sainte Parole, la Bible, et d’autres sont en déchéance au regard du mépris qu’elles ont pour la vérité de l’Evangile et pour les valeurs qui sont chères à ton cœur et qui ne sont plus de mises en leurs seins ; car elles ont perdu leur premier amour et servent plutôt le dieu Mammon de ce monde que d’être attaché à tes saints commandements. Elles confondent le fait d’être puissant selon le monde corrompu et ennemi de la vérité, car conduit par le dieu du monde des ténèbres, d’avec le fait d’être puissant dans la vérité de ta Parole enseignée et incarnée au quotidien grâce à la capacité opérationnelle de ton Esprit Saint qui transforme dans la vie du croyant les vérités de ta Parole en valeurs vécues dans nos réalités quotidiennes. Seul la pratique d’œuvres bonnes et de justice qui prennent leur source d’inspiration et de motivation dans ton Evangile qui donne ton modèle, nous permet de trouver notre véritable identité en toi, Seigneur Jésus-Christ ; car la foi sans les œuvres est morte (Luc 4 :18,19 ; Actes 10 :38 ; Jacques 2 :18,26). Seigneur Jésus-Christ, purifie nos cœurs par l’eau de ta Parole et transforme nos vies par la puissance de ton Saint-Esprit pour nous amener à te ressembler et à avoir nos pendules à ton heure. Seigneur Jésus-Christ, fortifie ton Eglise dans ta vérité ; car ta Parole est la vérité. Affermis tes disciples dans la voie droite de la fidélité à tes ordonnances et affaibli les ennemis de la vérité pour que triomphe ta gloire sur la terre des vivants. Donnes la force à tes fidèles serviteurs pour les rendre capables de prêcher, d’enseigner et de vivre les valeurs de ta Parole afin de les amener à faire briller ta lumière dans ce monde des ténèbres et d’être le sel de la terre (Matthieu 5 :13-16). Seigneur Eternel notre Dieu, amène ton peuple à craindre ton saint nom et amène tes serviteurs à avoir de la révérence pour la grandeur de ton nom et à ne pas usurper le respect dû à ton glorieux nom ; car il faut bien craindre ta colère et ta vengeance (Esaïe 33 :1,2 ; Jérémie 50 :13-16,21-25 ; Sophonie 2 :1-3 ; 3 :11,12). Seigneur Jésus-Christ, dans ta compassion, souvient-toi des brebis égarées qui reviennent à toi avec un cœur contrit (Jérémie 50 :17-20). Car comment le peuple qui se réclame de toi pourrait-il oublier tes bienfaits et être si ingrat à ton égard pour te rejeter si facilement ? (Michée 6 :1-5). Comment ton peuple qui a goûté aux merveilles de tes délices pourrait-il oublier la pratique d’œuvres de justice et de miséricorde pour se livrer à la méchanceté, à la violence, au mensonge, à la tromperie, à la corruption, à la haine, à la débauche et à des choses semblables (Michée 6 :8-12 ; 7 :2-6 ; Sophonie 3 :1-5). Seigneur mon Dieu, c’est toi mon espérance ; c’est toi qui nous délivre des méchants et des ennemis de la vérité et de ceux qui méprisent notre droit que nous savons ne passe pas inaperçu devant toi (Job 14 :7 ; Esaïe 44 :1-5 ; Michée 7 :7-11 ; Sophonie 3 :16-20). Seigneur notre Dieu, tu es justice et tu défends le droit des opprimés et la cause juste. Tu es amour et plein de compassion ; mais tu ne tolère pas que ta Parole soit méprisée. Les empires bâtis par la force disparaissent, mais les demeures d’amour sont des asiles que tu protèges et que tu couvres de ton ombre. Ton Royaume, oh ! Seigneur Jésus-Christ, découle du cœur d’amour du Père céleste dont tu as été la manifestation sur la terre. C’est pourquoi il résiste aux assauts des forces infernales. Ton Evangile d’amour est plus puissante qu’une bombe, car Il ne connaît que la paix et est à mesure faire taire les armes et de rendre inutiles les missiles et les avions et navires de combat. La sublimité qui rayonne de ton Evangile est la manifestation de l’essence divine qui découle de ta personne, Seigneur Jésus-Christ, oh ! Mon Dieu ! Tu transformes ceux qui marchent avec toi par la puissance que ton Saint-Esprit a d’appliquer ton Evangile d’amour et de paix dans leurs cœurs pour les amener à aimer leurs prochains comme soi-même, à faire du bien à leurs semblables et à désirer du meilleur pour leurs ennemis. Seigneur Jésus-Christ, Oh ! Que tu es unique ! Ton caractère se détache sur la trame de l’histoire de l’humanité par ta vie d’amour telle révélée dans les Evangiles. Ceux qui te connaissent vraiment t’aiment et veulent te ressembler. Ton Saint-Esprit travail à les modeler à ton image en nous amene à mieux te connaître et à vivre toujours plus près de toi chaque jour, dans la plénitude de ta personne en attendant d’atteindre notre stature parfaite en toi lorsque tu nous accueilleras dans ton Royaume céleste et d’éternité auprès de toi (1Jean 2 :6 ; 3 :2,3 cp Jean 13 :15). Oui, Seigneur Jésus-Christ, tu attends de nous que nous soyons semblables à toi en suivant ton exemple dans tous les domaines de notre vie ; d’avoir nos pendules à ton heure partout où nous sommes, pour te permettre d’y refléter la gloire de ta présence. Dans ta miséricorde, Tu m’as amené à te connaître par la clarté de ton Evangile ; Tu m’as accordé ton salut en portant sur toi le poids et la condamnation que méritaient mes péchés ; Tu as supporté et continues de supporter mes défauts et mes faiblesses ; Tu te sers de moi, malgré mon imperfection, comme un organe que ton Saint-Esprit anime pour porter et annoncer la vérité de ton Evangile dans son intégralité et pour faire briller ta lumière au sein des ténèbres afin de libérer les captifs, de guérir ceux qui ont le cœur brisé et d’annoncer ta Bonne Nouvelle de grâce aux hommes, aux femmes, aux jeunes et aux enfants de mon époque ; pour les conduire à toi pour être sauvé et, pour trouver en toi leur refuge contre l’adversité et, pour recevoir de toi les réponses à leurs questionnements dans la vie présente en attendant d’entrer dans ta félicité éternelle. Seigneur Jésus-Christ, tu sais que je te sers avec une bonne foi, un cœur intègre et une conscience pure qui trouve son socle dans ta Parole. C’est sur ce fondement indestructible que je m’appui pour mener le combat dans lequel tu m’as enrôlé. Ce combat n’est pas physique et ne se fait pas avec des armes charnels, mais il est spirituel et m’engage avec les armes spirituelles (Ephésiens 6 :10-20) ; contre les ennemis de la vérité et contre les forces maléfiques du monde des ténèbres que tu as déjà vaincu par ta mort sur la croix du Calvaire et par ta résurrection d’entre les mort le troisième jour. Mon rôle est d’entrer dans mon Jéricho pour y mener le combat de nettoyage et libérer les captifs car tu as déjà fait tomber devant moi les murailles fortifiées de l’ennemi des forces des ténèbres. Seigneur Jésus-Christ, je m’efforce avec le soutien de ton Saint-Esprit de permettre à ton image d’être visible au travers de ma vie malgré mes imperfections en faisant de l’observation de tes commandements la priorité dans ma vie. Tes commandements sont source de vie et de bonheur. En les mettant en pratique, nous demeurons en toi et dans ton amour et ta joie nous inonde d’une joie parfaite. Pour tout ce que tu accomplis dans ma vie et en m’associant à l’accomplissement de ton œuvre dans ce monde pour les gens de mon époque, malgré mon indignité, je béni ton saint et merveilleux nom. A toi seul, Eternel mon Dieu, Seigneur Jésus-Christ, Esprit consolateur, soit la gloire, l’honneur et l’adoration aux siècles des siècles. Amen ! ».

Ton frère et ami en Christ,
Pasteur Samuel SANOU
http://samlouiseministere.blogspot.com/ ;
http://aeeibf.blogspot.com/



Pour répondre à la pensée voici notre Email : samuelouise@yahoo.fr



*************************************************************************************

Pasteur Jean-Marc AUSSET, de France, a répondu le 4 Octobre 2011:


Mon cher Samuel,
merci pour les nouvelles enrichissantes de l'oeuvre du Seigneur et pour tes exhortations à laisser nos coeurs battre au rythme du coeur de Dieu.
Plus que jamais, dans un monde en déroute, les chrétiens doivent réaffirmer et vivre cette réalité.
Je te laisse ce poème que j'ai écrit pour interpeller nos contemporains sur la triste situation de notre monde.
Bien fraternellement
Ton frère Jean-Marc


OU VA L’HUMANITE ?

Regarde autour de toi, n’es-tu pas effrayé ?
Partout on se massacre pour de grandes idées .
On tue, on viole, on pille, on vole, on se déchire !
Le mal a pénétré jusqu’à l’air qu’on respire .

Refrain :

Ami, je vous demande, à vous qui m’écoutez,
Où court ainsi le monde, où va l’humanité ?
Dans quel obscur abîme, courent-ils se jeter ?
Ami, veux-tu les suivre dans leur course effrénée ?

Regarde près de toi, ouvre bien grand les yeux,
N’y vois-tu pas la haine et son cortège hideux ?
Jalousie, convoitise, orgueil et arrogance,
Injustice et misère ou bien indifférence !

Refrain :

Ami, regarde en toi avec honnêteté.
Finis les faux-fuyants et les chassés-croisés ;
Tu n’es pas différent des hommes de ta race,
Par des chemins divers, tu suis la même trace .

Refrain :

Ami, je vous demande, à vous qui m’écoutez,
Où court ainsi le monde, où va l’humanité ?
Dans quel obscur abîme courent-ils se jeter ?
Ami, veux-tu les suivre dans leur course effrénée ?

Jean-Marc AUSSET Nantes 1978

*************************************************************************************

Mme Jeanine CROS, de France, a répondu le 03 Octobre 2011:

Merci Samuel pour les nouvelles, et les encouragements que donnent le Seigneur.

Merci pour la pensée du jour, qui nous rappelle bien 1 Jean 3.10 : quiconque ne pratique pas la justice, n'est pas de Dieu, ni celui qui n'aime pas son frère.

Et qui est paralléle à Michée 6.8 : On t'a fait connaître ô homme ce qui est bien, et ce que l'Etérnel demande de toi, c'est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, que tu marches humblement avec ton Dieu.

Que le Seigneur fasse battre nos coeurs au rythme de sa justice, son droit, son amour... et tout ce qui le caractérise.

Louange à son nom glorieux, Il garde ses bien-aimés, malgré l'opposition, et les souffrances de ce monde.

Bien fraternellement.

Jeanine.
**********************************************************************************

Martin SIMDE, de Koudougou au Burkina Faso, a répondu le 1er/10/2011:

Bonjour
Que la paix la grace de notre seigneur et sauveur Jesus christ soient toujours avec vous
je me rejouis toujours quand je lis vos nouvelles.
Je prie que le seigneur vous comblent de ses riches benedictions et vous protèges en tout lieu et en toutes circonstances...
Que la grace de Dieu soit avec vous AMEN

vendredi 16 septembre 2011

Des vacances avec des travaux à la ferme




















































Les vacances, tant pour Louise et pour moi Samuel que pour nos deux garçons, Joiarib et Nathanaël, et certains de leurs amis, ont été consacrés pour certains jours à nous rendre à la ferme à Doufiguisso mon village pour y faire des travaux de culture au champ et planter des arbres sur le périmètre du terrain de notre projet de Centre Agropastoral Wurodinisso où un forage positif a déjà pu être réalisé grâce à l’appui de nos amis et partenaires de HSF. En attendant d’avoir à notre disposition du matériel moderne de production agricole, nous faisons les travaux à la main ou en engageant les services de laboure à la charrue à traction bœufs. Déjà la ferme école dont nous avons le projet de réaliser, commence à faire effet car, les populations riveraines, les personnes de passage sur la voie qui conduit au village de Doufiguisso en venant de Bobo-Dioulasso et les personnes qui viennent s’approvisionner en eau potable au forage réalisé sur le terrain, étaient toutes étonnées de nous voir nous identifier aux populations du village et d’être à mesure de travailler la terre comme elles. Il est évident que les populations apprendront d’avantage lorsque nous seront équipés en matériels agricoles et à mesure de leur proposer des méthodes de modernisation de la culture agricole et du jardinage et ainsi leur permettre de voir la différence de rentabilité entre les anciennes méthodes de culture agricole à la main et celles qui se font avec les moyens et méthodes modernes. Les travaux que nous partons faire au champ à la ferme de Doufiguisso pendant ces vacances avec les enfants, un à deux jours par semaine, nous font aussi grand bien au plan physique pour la santé du corps, mais aussi nous permettent déjà de tester certaines cultures sur le terrain, en attendant la réalisation des travaux et l’ouverture du centre agropastoral Wurodinisso, et ainsi voir si le sol est adapté pour elles. Nous avons pour commencer, fait du sésame, du haricot, et du manioc. Ces dernières années, la production du manioc est devenue prédominante pour les populations du village de Doufiguisso car, cette spéculation y réussi très bien et permet aux producteurs d’avoir de l’argent pour répondre à leurs besoins. Déjà entre Juillet et Septembre 2011, près de sept jeunes du village de Doufiguisso ont payé des motos, une famille personne a payé une bâchée en plus d’un moulin qu’elle avait acquise les années précédentes. Une autre famille s’est équipée en début de cette d’année 2011 en tracteur qu’elle met en location. Ce tracteur est tellement sollicité pour les travaux de son propriétaire et pour les demandeurs sur place au village que le service que nous avons demandé à son propriétaire de venir nous labourer un ha n’a pas pu être programmé à ce jour. Grâce à la production du manioc et des melons, d’autres personnes du village ont pu construire des logements plus sécurisants et les ventes de ces spéculations de cette année, permettront à certaines autres personnes de construire aussi leurs habitations, avec des briques en latérite ou en ciment et avec une toiture en tôles. Lorsque nous sommes dans notre ferme, non loin de la voie qui conduit au village, nous pouvons compter près d’une dizaine de Peugeot bâchées surchargées avec du manioc dans une journée qui quittent le village de Doufiguisso pour la ville de Bobo-Dioulasso. Si l’ont sait qu’un chargement de bâchée se vend par les producteur à un prix situé entre 75.000 FCFA et 100.000 FCFA, selon les périodes, et que certains producteurs peuvent en produire trois, cinq, dix et même plus, de chargement de bâchée durant les trois mois que dure la récolte du manioc, ont peut s’apercevoir que les jeunes du village de Doufiguisso n’ont plus besoin d’aller à l’aventure en Côte d’Ivoire pour travailler dans les plantations de cacao ou du café pendant deux à trois ans avant de pouvoir se payer une mobylette à leur retour au pays des hommes intègres car là aussi « La terre ne ment pas » et cela se vérifie au village de Doufiguisso pour les spéculations comme le manioc, les melons, les arachides, le sésame, le haricot, les tomates, etc. Une usine de transformation du manioc serait même la bienvenue pour ce village de Doufiguisso pour la transformation sur place du manioc car Doufiguisso est devenu grand producteur de manioc et ses sols sont bien appropriés pour cette spéculation pour en produire d’avantage.





























video
Pour ce qui nous concerne, après les pluies nous verrons aussi la possibilité de faire quelques plans de jardinage de légumes non loin de notre forage de manière à pouvoir faire l’arrosage à la main en attendant d’avoir un château d’eau sur notre forage et de pouvoir faire l’irrigation moderne sur une plus grande superficie. Sans doute que l’irrigation moderne pourra permettre aussi de produire du manioc deux fois par an au lieu d’une fois comme cela se fait actuellement avec les producteurs du village. Les tests de production sur le terrain de la méthode irriguée du manioc permettront de voir les résultats et de vérifier cette hypothèse. En attendant, nous pouvons affirmer sans nous tromper que nos vacances ont été des vacances utiles qui ont permis de donner le goût des travaux de la terre à nos enfants nés en ville et cela a aussi motivé encore bien plus ceux qui sont nés au village et y habitent en faveur du travail de la terre même si certains des jeunes du village ont leur BEPC et d’au leur BAC, ils peuvent bien trouver leur compte dans la terre en attendant de réussir à un concours pour avoir un autre emploi. Nous avons aussi été d’avantage convaincu que la réalisation de notre projet agropastoral permettra de créer des emplois dans le domaine de l’agriculture moderne à plusieurs jeunes de la zone du projet des villages autour de Doufiguisso. Reste pour nous de trouver les financements néssaires pour la réalisation de notre projet. Si ce projet vous intéresse, n’hésitez pas de prendre contact avec nous pour en savoir d’avantage. Nous serons très heureux de vous voir accepter nous accompagner dans sa réalisation. Que Dieu vous bénisse. Amen !

Pasteur Samuel SANOU
Email : samuelouise@yahoo.fr