mardi 26 janvier 2010

Pensée chrétienne: "Tu ne nous laisses pas pour compte !"

Voici une pensée chrétienne que Dieu me met à cœur pour mes amis du Net :


« Tu ne nous laisses pas pour compte ! »


« Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ? … Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine » (Matthieu 6 :25, 33, 34).


Adressez cette prière à Celui qui est pleinement suffisant :


Seigneur Jésus-Christ, tu es le Créateur de tout l’univers et tu disposes de toutes choses et les donnes à tes bien-aimés avec bienveillance et bonté. Tu es pleinement suffisant ! Tu ne nous laisses pas pour compte ! Seigneur mon Dieu, toi seul est vraiment dignes de toute notre confiance et jamais tu ne délaisses ceux qui te font pleinement confiance et même dans les situations les plus difficiles, de détresses, où nous pouvons nous sentir seul ou abandonnée comme dans des situations de catastrophes, de calamités et autres, tu es là tout près de nous ; non comme un observateur impuissant mais comme toujours le même Dieu, Tout-puissant. Tu sais que notre vie ne se limite pas à la vie sur cette terre et tu nous invites à placer notre confiance dans des biens meilleurs et éternels et non dans ce qui est éphémère. Cependant, même dans ces situations adverses, que nous ne maîtrisons nullement, tu es à nos côtés et tu viens à notre secours. Pour nous éviter de promener des regards inquiets et de finir par sombrer et d’être inconsolable, tu nous adresses ces paroles qui gardent tous leur sens pour chacun de nous encore aujourd’hui dans ce monde bouleversé et à circonstances avec ses situations en perpétuel reversement, voir même bouleversantes: « Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ? … Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine » (Matthieu 6 :25, 33, 34).


video video


Seigneur Jésus-Christ, te faire pleinement confiance, c’est te mettre en priorité dans notre vie et cela dans toutes les circonstances. Qui d’autre mieux que toi à la maîtrise de toutes les situations et des diverses circonstances qu’il nous arrive à traverser comme dans une tempête et de réaliser notre impuissance dans ces situation et combien nous serions broyés si tu n’étais là pour nous délivrer. Même les grands de ce monde ne peuvent être digne de toute notre confiance. Les plans et les engagements des puissants de ce monde, sont incertains et changeants. Ils peuvent voiler la figure pour monter une certaine unité de façade qui ne dure qu’un instant car peu après c’est la rupture d’alliance qui se révèle dans les faits et la guerre haineuse qui émerge visant à anéantir l’adversaire même quand il s’agit d’une guerre froide pleine de duplicité. David, ton serviteur, dans la Bible a souffert de la trahison et des complots de la part de ceux en qui il avait placé sa confiance et il en a tiré toutes les leçons et finir par reconnaître que c’est toi seul, Seigneur notre Dieu, qui est le seul digne de toute sa confiance et le seul qui ne le laisse pour compte à la merci de ceux qui cherchaient à lui faire du mal (Psaumes 11 :1,2 ; 18 :2-7, 15, 17-39 ; 23 :1-6 ; 25 : 3, 12-15 ; 27 :1-3 ; 31 :1-6, 12-17). Seigneur Jésus-Christ, toi aussi as souffert de l’inconstance de certains de tes disciples et de la trahison d’autres. Tu as même été renié par ton peuple car tu es venu chez les siens et les siens ne t’ont pas reçu (Jean 1 :11). Ils ont demandé à Pilate la liberté d’un meurtrier et réclamer qu’il te fasse mourir sur une croix toi le Saint, le Juste, le Prince de la paix et le Prince de la vie (Jean 1 :4,5; 14 :6; Actes 3 :13-15). Seigneur Jésus-Christ, tu connais l’être humain et tu sais comme le déclare le prophète Jérémie concernant une personne qui n’est pas vraiment convertie et transformée par la présence active de ton Saint-Esprit en elle, que « le cœur le l’homme est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ? » (Jérémie 17 :9). C’est aussi à travers ce prophète que l’Eternel a déclaré : « Ainsi parle l’Eternel : Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, qui prend la chair pour appui, et qui détourne son cœur de l’Eternel ! » (Jérémie 17 :5). Seigneur Jésus-Christ, c’est sur toi et en ta Parole que réponse toute ma confiance car tu es vivant, toujours le même et pleinement suffisant. Tu demeures fidèle en tes promesses et jamais tu n’as abandonné celui ou celle qui te fait pleinement confiance. Tu me l’as déjà prouvé à mainte et mainte reprises et dans des circonstances diverses ; aussi, je peux affirmer sans me tromper que tu ne laisses pour compte aucun de tes bien-aimés car même dans le malheur tu es présent et tu nous aides à nous en sortir avec beaucoup de bénédictions pour surprendre et étonner même les plus sceptiques. Toi seul as le secret et la capacité de transformer le mal en bien. Seigneur Jésus-Christ, tu es le Tout-puissant et nul ne peut tenir devant toi ; aussi, tes desseins s’accomplissent infailliblement. Tu défends la cause juste et tu veux éliminer le mal. Il arrive même que les incohérences meurtrières des hommes peuvent servir à atteindre ton but d’éliminer le mal même si nous savons que tu n’es pas la cause de ces incohérences meurtrières car tu ne peux être associé au mal toi le Saint. Cependant, quand le diable, l’auteur et l’instigateur de tout ce qui est mal, pense contrecarrer et détruire ton œuvre, tu le laisses faire du mal à lui-même car c’est toi qui auras le dernier mot et tu renverseras la situation de manière remarquable pour en tirer le meilleur profit pour l’agrandissement de ton Royaume (Apocalypse 17 :17). Seigneur tu vois tout et tu ne manqueras pas d’agir pour le triomphe de la vérité, de la justice et du droit des opprimés car tu es la vérité, tu es le Juste et tu as le mal en horreur (Proverbes 6 :16-19; Apocalypse 21:8). Seigneur Jésus-Christ, tu es le réconfort de tous ceux qui souffrent physiquement par le fait de la maladie, la faim, de la pauvreté (Matthieu 4 :23-24; 9:35; 11 :4,5; 15 :29-32) ou qui souffrent injustement où à cause de leur foi en toi et de leur choix de vivre avec intégrité en observant tes commandements (Luc 4 :18,19). Même persécutés, ils ont raison de mettre leur confiance en toi car tu es la seule cause qui est digne de toute notre confiance, jamais tes élus ne seront laissés pour compte à la merci de l’ennemi de leurs âmes. Pour te permettre d’agir en notre faveur, tu nous demandes de savoir bien placer les priorités car l’homme ne vie pas seulement de pain, fait de main d’hommes, qui nourri nos corps, mais aussi du pain de Vie qui donne la vie à nos âmes. Ce pain de Vie, c’est toi qui en es le boulanger et la matière première. Tu veux pourvoir à tous nos besoins tant physiques que spirituels car l’homme n’est pas seulement que corps mais aussi âme et esprit. De plus l’âme a besoin d’un corps bien portant et épanoui dans lequel elle vie et à travers lequel elle s’exprime pendant son séjour terrestre. Merci Seigneur Jésus-Christ, de l’attention que tu portes à tous nos besoins dans leur globalité et c’est aussi à cela que tu nous invites à agir en faveur de nos semblables pour ainsi promouvoir ton Evangile intégral. Béni soit ton glorieux nom dans le monde présent et dans l’éternité. Amen !

Ton ami et frère en Christ,

Pasteur Samuel SANOU




Pour répondre à la pensée voici notre Email : samuelouise@yahoo.fr Voir les autres pensées : Archives sur les pensées chrétiennes ou en ouvrant l'un des liens de nos partenaires: Un tour au Burkina Faso sur partage28.com ; Pensées de la semaine sur cijevangile.net

*****************************************************************
Mme CROS Jeanine, de France, a répondu le 29/01/2010:
Merci Samuel, pour la pensée, qui nous rappelle la présence, et l'action de notre Seigneur et Sauveur, en toute situation...Quelle grâce, en effet, de savoir combien chaque bien-aimé du Seigneur est précieux à ses yeux ! .Combien cela nous encourage à vivre pour sa Seignerie, son amour, sa sagesse, sa puissance...Que notre priorité soit toujours, et de plus en plus, les intérêts de Dieu, et l'amour dont il est digne.Qu'Il dispose nos coeurs, à vivre selon Sa Parole, afin qu'il y ait moins de souffrances dans son corps.Soyez bénis de l'Eternel.
Fraternelles salutations.
Jeanine.
*****************************************************************
Pasteur Jean-Marc AUSSET, de France, a répondu le 27/01/2010:

Mon cher Samuel,

je viens de lire avec intérêt la pensée que tu as développée qui nous rappelle que le Seigneur prend soin de chacun de ses enfants dans tous les domaines de sa vie.
Quel puissant réconfort de savoir que notre Dieu qui habite dans les cieux porte sur ses enfants un tel regard d'amour !
Le psalmiste nous exhorte à compter les bienfaits de Dieu, à les mettre tous devant nos yeux, comme le dit le cantique, ce qui sera pour nous une occasion de l'adorer et de reconnaître sa grandeur.
Que ses bienfaits à votre égard soit source de joie, de reconnaissance et de zèle à son service.
Qu'Il vous bénisse.
Bien fraternellement.
Jean-Marc