mercredi 29 décembre 2010

Pensée chrétienne: "Par ton incarnation, Tu es devenu accessible à nous pour nous amener à incarner ta vie divine et répandre ton Royaume céleste ..."


Voici une pensée chrétienne que Dieu me met à cœur pour mes amis du Net :

Par ton incarnation, Tu es devenu accessible à nous pour nous amener à incarner ta vie divine et répandre ton Royaume céleste sur la terre


« Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ? … En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père ; et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai » (Jean 14 : 9, 12-14).

Adressez cette prière à Celui qui existe depuis l’éternité et qui maintenant est à notre porté :

« Seigneur Jésus-Christ, voilà, il y a plus de deux mille maintenant que toi le Verbe Créateur et Eternel de Dieu t’es incarné dans un corps humain pour venir habiter parmi nous sur la terre. Par ton incarnation, tu es venu dans le monde pour apporter le salut, le pardon des péchés et la vie éternelle à tous ceux et celles qui croiront en toi. Tu es venu nous réconcilier avec Dieu notre Créateur dont tu es le Verbe et le Fils éternel. Par toi, Dieu a déchiré les cieux pour venir dans notre monde et se rendre accessible à tous, pour être à la porté de l’humanité toute entière (Job 23 :3 ; Esaïe 63 :19 ; Matthieu 1 :21 ; Jean 1 :1-18 ; 14 :9 ; 2Corinthiens 5 :18,19 ; Philippiens 2 :6-8 ; Hébreux 1 :1-4 ; 1Jean 1 :1-3). Par toi, Dieu n’est plus à des hauteurs inaccessibles. Il est désormais avec nous, parmi nous, en nous. Il vit avec les humains pour nous apporter les réponses qui conviennent à nos préoccupations. Tu es tout prêt des yeux, des oreilles, des mains et du cœur de chacun de ceux qui ont vraiment soif d’un Dieu proche, vivant et agissant. Tu es Emmanuel, Dieu avec nous. Tu es réel dans notre quotidien et pour notre éternité. Quand tu es reçu dans un cœur, tu en fais le siège de Dieu, ta demeure par ton Esprit. Tu transformes la vie de la personne qui t'accueille dans son cœur et tu impact positivement son milieu avec les valeurs de ton Royaume céleste qui découlent de l’existence quotidienne de cette personne dont la vie baigne dans ton intimité. Cette personne devient la manifestation des œuvres de Dieu qui sont maintenant à la portées des humains qui peuvent respirer et vivre de l’oxygène d’amour et de paix de Dieu qui permet de mettre fin aux inimitiés et conflits et guerre entre individus et au sein des communautés et entre des nations. Car là où ton amour et ton pardon sont semés, là il y a paix entre l’homme et son Créateur et les hommes entre eux avec des résultats profitables à leur environnement et au développement de leur nation. Par ton incarnation, Tu es devenu accessible à nous pour nous amener à incarner ta vie divine et répandre ton Royaume céleste sur la terre. Tu veux nous voir vivre en citoyens de ton Royaume. Être fiers d'être des citoyens du Royaume des cieux en mission sur la terre. Mettre en œuvre le salut reçu de toi, traduire dans le concret du quotidien ce que notre foi en toi a déjà saisi car tu agis en nous et nous donnes tant la force de vouloir que celle d'agir (Philippiens 2:13,14). Tu veux nous voir vivre dans ce monde ta Vie et manifester les valeurs de notre nouvelle appartenance d'être des citoyens de ton Royaume. C'est là notre vocation en tant que tes disciples, c'est là l'appel que tu nous adresse en nous invitant à venir à toi et à te recevoir comme Sauveur et Seigneur de nos vies. Ta présence, Seigneur Jésus-Christ, est source de vie, d’amour, de paix et le levier d’un développement certain des peuples et des nations. Ceux qui t’ont reçu en t’accueillant dans leurs cœurs, tu veux les voir vivre ta vie dans leur milieu et ainsi permettre à Dieu de se mouvoir à travers eux pour apporter amour, paix et consolation au sein de toutes les couches des sociétés humaines. Seigneur Jésus-Christ, c’est de toi que notre monde a le plus besoin, non comme une lettre morte mais de ton Evangile dynamique et intégral cru et vécu par ceux qui professent être tes disciples. C’est ainsi que nous te permettrons d’apporter les réponses qui conviennent aux besoins de nos semblables, tant spirituels que physiques et matériels. Ta lumière dissipe nos ténèbres, ta joie fait disparaître notre tristesse, ta présence met fin à nos inquiétudes et angoisses car ta vie est plus forte que la mort. Plus besoin de chercher Dieu très loin dans l’inconnu alors que par toi, Seigneur Jésus-Christ, Il est tout près de nous. C’est pourquoi tu as dit à Philippe, un de tes disciples qui te demandait de leur montrer Dieu le Père : « Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ? … En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père ; et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai » (Jean 14 : 9, 12-14). Seigneur Jésus-Christ, par ta venue dans le monde, le Royaume de Dieu se manifeste sur la terre depuis la première nuit de Noël à Bethléem où tu fus reçu dans une étable et couché dans une crèche (Matthieu 1 : 18-25 ; Luc 2 :1-52). Tu demandes à ceux qui t’ont reçu dans leur cœur et qui sont devenus tes disciples par la foi qu’ils ont placée en ta personne et en ton œuvre, à vivre et à manifester concrètement les valeurs de ton Royaume céleste sur la terre, chacun dans son milieu, pour ainsi freiner l’expansion et la domination des forces des ténèbres et pour détruire leur puissance et libérer les captifs (Luc 4 :16-21). Seigneur Jésus-Christ, vivre ton Royaume céleste sur la terre, et le manifester, ne se fait pas avec l’usage des armes de combat et de destruction humaine, qu’elles soient des armes légères ou lourdes, mais avec l’arme la plus puissante jamais connue au monde qu’est l’AMOUR avec ses munitions de PARDON et d’ACCEPTATION du prochain, notre semblable, pour répandre la PAIX, la JOIE et le BONHEUR pour celui qui en est l’objet tout comme pour celui qui en fait usage. Oui, tu veux nous voir vivre pleinement ta vie dans notre vie quotidienne, nous laisser façonner par toi pour être à ton image et pour refléter ton Royaume céleste qui rayonne avec éclat à travers, nous pour le bien de tous ceux qui nous entoure. Tu veux continuer à marcher dans notre monde à travers nos pieds, agir pour faire le bien à travers nos mains, et parler pour consoler les affligés à travers notre bouche que tu veux aussi utiliser pour proclamer l’Evangile de ton Royaume céleste au monde entier pour amener chaque être humain à se réconcilier avec Dieu son Créateur qui l’aime d’un amour éternel et pour cela est venu dans ce monde s’incarner et donné sa vie pour nous sauver et nous donner la vie éternelle, à nous qui croyons en son nom. Déjà, tu veux nous voir nous réjouir maintenant de la vie éternelle que nous avons en toi aujourd’hui tout en vivant sur la terre et qui est le gage de celle que tu nous réserves dans l’éternité. Oui, Seigneur Jésus-Christ, tu es notre Maître et tu veux voir tes disciples que nous sommes, non seulement connaître ton enseignement, mais aussi vivre ta vie et nous réjouir du bonheur que tu réserves à ceux qui accomplissent ta volonté et qui suivent tes traces en permettant à ton Saint-Esprit de vivre ta vie en eux (Jean 13 :13-17 ; Galates 5 :22). Toi-même Jésus-Christ, en venant entrer dans l’histoire de l’humanité par ton incarnation et ta vie vécue sur terre, tu n’as pas seulement enseigné une doctrine, proposer une théorie en laboratoire déconnectée de la réalité, mais tu as manifesté au monde ce qu’est la vie de Dieu en l’homme. Ta doctrine était en phase avec ta vie ; elle était ta vie. Ta vie était une démonstration évidente et naturelle de ta doctrine. Doctrine et vie étaient harmonieusement unies en toi car la vérité n’était jamais une théorie pour toi, mais trouvait toujours son expression dans tes actes accomplis envers le prochain. Tu n’en demandes pas moins de nous aujourd’hui tes disciples, comme à ceux qui t’ont suivi quand tu marchais dans les rues de Nazareth, de Jérusalem et de tous les villages et toutes les villes de la Palestine voilà il y a de cela plus de deux mille ans aujourd’hui. Tu ne nous proposes pas un christianisme bon marché où on peut facilement devenir chrétien sans être plus avancé que le diable, lui le père du mensonge et de tous les menteurs, lui qui est meurtrier et l’agitateur des troubles et l’instigateur des meurtres et de tous les traitements inhumains des êtres humains que tu as créés à ton image. Seigneur Jésus-Christ, tu désapprouves aussi de voir certains autres se réclamant de ton autorité, se glorifier d’être dans la bonne doctrine, conforme aux dogmes et principes scripturaires, alors que dans la réalité des faits et pratiques quotidiennes ils vivent loin de la vérité qu’ils prêchent, enseignent et défendent. Tu as en horreur les chrétiens qui sont des tombeaux blanchis et tu vomiras tous les hypocrites qui renient dans les faits ton Evangile qu’ils disent croire. Si tu n’as pas ménagé les pharisiens de l’époque de ta vie terrestre en les reprochant leur hypocrisie, eux qui étaient supposés être les maîtres et théologiens de la Parole révélée et des lois religieuses, tu ne ménageras pas moins les nouveaux types de pharisiens d’aujourd’hui car au-delà de l’habillement religieux, des beaux noms bibliques et évangéliques affichés, des grands édifices de cultes, des chaires de luxe, des beaux sermons, des prières à soulever le toit et de l’ambiance qui étouffe ferveur et piété chrétiennes si elle ne la même pas remplacé; tu vois les ossements desséchés et des corps en décomposition sous des tombeaux blanchis parce qu’ils manquent l’essentiel qui t’intéresse le plus : les bons fruits produits dans les vies des croyants par ton Esprit (Galates 5 :22); la manifestation de ta vie qui est le reflet de ton Royaume céleste sur la terre. C’est pourquoi tu reproches plus sévèrement les nouveaux types de pharisiens d’aujourd’hui parce qu’ils sont inexcusables car ils sont plus cultivé au plan religieux parce que possédant toute la Parole révélée, l’Ancien et le Nouveau Testament, et les écrits des Pères de l’Eglise du première siècle à nos jours et ils sont plus civilisés avec la culture du Royaume céleste à portée de leur main, parce que tu as mis ton Saint-Esprit à la disposition de chaque croyant chrétien pour écrire ton Evangile sur notre cœur les valeurs de la civilisation de ton Royaume céleste pour faire de nos vies un Evangile vivant appeler à transformer toutes les cultures de ce monde, et tu ne peux comprendre que ta Révélation reste lettre morte et ne peux admettre que ton Saint-Esprit soit réduit à être confiné dans des frigos de pierre pour y geler au lieu d’être reçu dans des cœurs de chair où Il peut mener son œuvre de convaincre de péché, son œuvre de sanctification et son œuvre de plénitude et de vie abondante en Dieu portant les fruits de ton Royaume céleste seuls capables de crédibiliser la réalité de ton existence dans une vie et dans une église; car ce ne sont nullement des théories chrétiennes sans applications aucune dans la vie du croyant et sans impact sur son entourage qui convaincra le monde de ta réalité. Tu ne peux tolérer de voir que ceux qui disent avoir reçu ton Saint-Esprit se mettre à agir de manière contraire aux prescriptions inspirés par le même Saint-Esprit dans les Saintes Ecritures et qui font pire que ceux qui n’ont même pas eux le privilège de te connaître et de te recevoir dans leur vie et qui ne savent pas qu’il existe cette possibilité que tu peux venir habiter une vie humaine par ton Saint-Esprit et en faire ton Temple et y vivre ta vie, la même que tu as vécu sur la terre dans ton corps incarné et dont les Evangiles font écho. C’est pourquoi, Seigneur Jésus-Christ, tu vomiras tous les nouveaux types de pharisiens sans tenir compte des étiquètes à connotations religieuses, bibliques et évangéliques car pour toi, tes vrais disciples se reconnaissent à leurs fruits qui sont à ta ressemblance qui en est la marque d’originalité d’une appartenance à ta réalité. Tu n’a rien à faire avec des effigies décoratives qui sont sans âme et qui annoncent une réalité qu’ils sont incapables de vivre car l’ayant reniée dans sa réalité, qui fait son fond, et vidé de sa substance pour ne garder que la théorie le concernant, sa forme inerte sans vie. C’est aussi à ces nouveaux types de pharisiens que tu diras au dernier jour, comme tu en fais la révélation à ton serviteur Jean : « Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge ! » (Apocalypse 22 :15) ; car : « … pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les idolâtres, et tous les menteurs, leurs part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort » (Apocalypse 21 :8). C’est pourquoi tu ne peux donner ta caution pour que des inconvertis soient baptisés, que des indisciplinés non repentants participent à ta Table pour communier à ta Sainte Cène, que des responsables qui vivent dans le péché soient applaudis, encouragés et promus, que ceux qui enseignent l’amour et le pardon soient impitoyables à l’égard de leurs semblables, que la foi des fidèles soit en pleine contradiction avec les actes qu’ils posent. Oui, tu n’as rien à faire avec des croyants dont la foi est morte et qui se plaisent de pratiquer des œuvres des ténèbres. Car, même si les œuvres de vie et d’amour ne nous sauvent pas, elles témoignent de l’existence d’une véritable foi qui sauve ; et une adhésion intellectuelles à une théorie, aussi biblique et évangélique soit-elle, ne nous assure pas d’avantage le salut si elle ne trouve pas son application dans la vie du croyant et dans ses relations avec ses semblables (Jacques 2 :14-26). La véritable foi, est réelle, vivante et dynamique, en ta personne et en ton œuvre, Seigneur Jésus-Christ ; et ne peut pas ne pas produire des fruits, des œuvres à ta ressemblance, toi la source divine de son approvisionnement, et ta vie est le modèle par excellence pour tout véritable chrétien (Jean 15 :1-17 ; Galates 5 :22 ; Ephésiens 2 :8-10 ; Hébreux 13 :20,21 ; 1Pierre 2 :12). Seigneur Jésus-Christ, aide-moi à me relever lorsque je tombe, à m’attacher à toi chaque jour toujours plus; car c’est un danger permanent pour chaque fidèle croyant de basculer pour être la proie de l’ennemi de nos âmes et de devenir un de ses nouveaux types de pharisiens car, je reconnais que je ne suis pas meilleur que les autres, et comme ton serviteur Paul l’a si bien dit : « je suis le premier des pécheurs » (1Timothée 1 :15) et seule ta grâce a fait de moi ce que je suis aujourd’hui, un de tes bien-aimés qui s’efforce, avec l’aide de ton Esprit Saint, à te suivre, quelque fois en tâtonnant, et à chercher à te ressembler en te permettant de vivre ta vie en moi tout en osant inviter les autres, par défis de ton Evangile à relever dans un monde corrompu et par vocation d’être un de tes serviteurs, à l’exemple de ton serviteur l’Apôtre Paul qui a dit : « Soyez mes imitateurs comme je le suis moi-même de Christ » (1Corinthiens 11 :1). Pour chacun de nous, les jours, les semaines, les mois et les années défilent et s’égrainent. Nous nous rapprochons chaque jour toujours plus près de ton retour pour nous chercher ou, du jour de notre départ de ce monde par la mort. Le GRAND JOUR ou chacun de nous devra te rendre des comptes en bien ou en mal que nous aurons fait étant dans notre corps est plus proche aujourd’hui qu’hier. Bienheureux seront ceux qui n’auront pas à rougir ce jour là. Ceux-là, qui non seulement ont cru en toi pour t’accepter comme leur Sauveur, mais aussi qui t’auront accepté comme le Seigneur de leur vie en te laissant vivre pleinement ta vie en eux et au travers de leur vie pour se répandre sur leur entourage en devenant parmi eux l’incarnation de ton Evangile dans son intégralité au sein de leur communauté. Je veux bien être parmi ces biens heureux, et non seulement moi, mais plusieurs de ceux auxquels j’aurai enseigné ta Parole et montré ton exemple de vie. Tu garderas avec soin notre dépôt pour ce jour là où nous recevrons de tes mains notre couronne incorruptible de Vie. Le propre de la foi, est de nous amener à renoncer à nous-mêmes et de nous unir intimement à toi, Seigneur Jésus-Christ, nous faisant ainsi trouver dans ta mort sur la croix, notre propre mort aux péchés, trouver en ta résurrection d’entre les morts, notre nouvelle naissance à la vie d’En-Haut, ton Royaume céleste, et dans ton ascension, notre introduction dès à présent dans les lieux célestes pour nous y revêtir de notre mandat divin et revenir vivre ta vie céleste sur la terre, comme toi-même l’a vécu, et continuer à te faire connaître au monde entier en étant tes ambassadeurs minus des lettres de créances reçu de tes propres mains à travers ton Saint-Esprit qui nous as revêtu de ton autorité et de ta puissance avec la mission d’agir comme toi dans ce monde pour promouvoir ton Evangile et les valeurs de ton Royaume céleste et accomplir tes œuvres sur la terre (Romains 6 :6-8 ; 1Corinthiens 12 :13 ; 2Corinthiens 5 :20 ; Ephésiens 2 :6 ; 4 :7-16 ; 6 :19,20 ; Colossiens 2 :12). Tu fais de nous tes missionnaires dans ce monde et pour cela tu nous as revêtus de ton autorité céleste avec un mandat évangélique, prophétique et social à accomplir. Nous sommes dans le monde sans être du monde, ne vivant plus pour nous-mêmes mais pour toi Seigneur Jésus-Christ qui t’es incarné, mort pour la rémission de nos péchés et tu es ressuscité le 3e jours pour partager avec nous ta vie de victoire sur le mal et pour nous équiper de dons surnaturels de ton Esprit en vue de te servir dans ce monde en vivant et en proclamant ton Evangile de Vie pour te faire connaître au monde et en sauver un grand nombre. Tu fais de tes serviteurs à l’instar de Jérémie dans la Bible, des prophètes des nations pour proclamer tes oracles aux petits et aux grands, sans trembler. Car tu les as choisis pour cette mission difficile avant même qu’ils ne soient formés dans le ventre de leur mère et avant même qu’ils fussent nés. A cause de ton choix sur eux et de la grande et difficile mission à eux confiée pour être accomplie parmi les nations et les royaumes, tu les armes de ton Esprit pour la bataille spirituelle et à ne craindre personne que toi seul et tu oints leur bouche avec ton Esprit pour ne proclamer que ton message, la Bonne Nouvelle du Royaume des cieux parmi les humains, dans son intégralité, sans le déformer ni l’altérer. Tu les envoie pour bâtir ton Royaume au sein des nations, ils sont appelés à arracher les captifs des chaînes de l’Adversaire, Satan et ses démons, ils sont appelés à abattre les remparts construits par Satan et son armée autour des villes et des villages acquis à sa cause ; ils sont appelés à un combat offensif contre les armées des forces des ténèbres pour les vaincre, les ruiner et anéantir leurs œuvres, des ténèbres, en multipliant tes œuvres de lumière et ainsi arriver à bâtir ton Royaume sur ces territoires désormais placés sous ton autorité et où tu peut planter ta vigne qui porte d’abondants fruits, que sont les nouveaux convertis dans les cœurs desquels ta Parole de Vie a poussé et porte de merveilleux fruits à ta gloire (Jérémie 1 : 4-19 ; Jean 15 :1-27). De ces serviteurs là, tu as décidé que je sois l’un d’eux. C’est sur toi que je compte pour accomplir cette mission difficile mais combien noble. Je béni éternelle ton nom pour avoir fait de moi, dans ta grâce, un de tes associés ; et je me réjouis pour l’accompagnement que tu m’assure et pour la moisson abondante que nous allons faire entrer dans tes greniers, dans les demeures éternels que tu prépares dans les cieux pour tes bien-aimés et biens-heureux. Seigneur Jésus-Christ, l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde, que ton glorieux nom soit béni éternellement parmi tes rachetés. Amen ! ».

Ton frère en Christ,

Pasteur Samuel SANOU

http://samlouiseministere.blogspot.com/

video

Pour répondre à la pensée voici notre Email : samuelouise@yahoo.fr Voir les autres pensées : Archives sur les pensées chrétiennes ou en ouvrant l'un des liens de nos partenaires: Un tour au Burkina Faso sur partage28.com ; Pensées de la semaine sur cijevangile.net


****************************************************************************

L'Equipe de SIM France, a répondu le 3 Janvier 2011:


L'équipe SIM France vous remercie pour vos voeux à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de notre Seigneur et Sauveur ainsi que pour l'année 2011.

Elle vous souhaite également une année sous la direction de Dieu, remplie d'amour pour Dieu et d'amour fraternel à l'échelle locale mais aussi au-delà des frontières et des continents dans l'unité de l'Eglise du Christ dont Il est la tête pour notre bien et pour sa gloire.

Avec tous nos encouragements et nos prières pour la poursuite de votre travail et de votre mission.

Amitié en Christ.

Pour l'équipe SIM


****************************************************************************

Jef Vriens, de Belgique, a répondu le 3 Janvier 2011:

Chère frère et soeur

De Tout coeur Bonne Année.
Que Notre Seigneur Jésus vous bénisse, vous encourage et vous montre sa gloire. Pendant cette année.
“N’a t’Il pas dit : “ Je te dis que si tu crois tu verras la gloire de Dieu. “ à Marie la soeur de Lazare.

Croyons pour voir Sa gloire pendant cette année.
Il est vivant. Et roi pour l’éternité.

De tout coeur
Frère Jef – Sikem fondation - Belgique.

****************************************************************************

Pasteur Jean-Marc AUSSET, de France, a répondu le 3 Janvier 2011:

Pensées sur l'incarnation

En ce début d'année 2011, il était opportun, mon cher Samuel, de rappeler l'importance du fait de l'incarnation de Dieu en la personne de Jésus-Christ, et de ses prolongements dans la vie de ses rachetés .
L'évangéliste Jean, ami intime de Jésus-Christ , le Fils de Dieu , a pu contempler au quotidien les vertus divines exprimées par son Maître à un degré jamais atteint, celui de la perfection.
Poussé par le Saint-Esprit et conforté par ce qu'il a découvert , émerveillé, de la véritable nature de Jésus-Christ, il laissera à la postérité ce témoignage sublime qu'aucun homme n'aurait pu susciter à moins d'être l'incarnation de Dieu , dans le prologue de son évangile , chapître 1 v 1 à 5 :
" au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue."
Qu'il est grand ce mystère de l'incarnation et combien il dépasse en générosité ce que l'esprit humain le plus hardi et le plus consacré à ses semblables aurait pu oser imaginer ou concevoir ! Il eut fallu pour ce faire qu'il possédât naturellement un amour sans limite qui l'aurait rendu capable d'envisager une telle perspective , ce que sa nature obscurcie par le péché l'empêchait de concevoir.
L'incarnation de Dieu en Jésus-Christ est cet acte inouï par lequel le grand Dieu, créateur des cieux et de la terre et de tout ce qui l'habite, de ce Dieu qui est Esprit et Vie, vient côtoyer ses créatures au travers d'un abaissement époustouflant , pour leur rappeler qu'Il est leur Père céleste et qu'Il désire, plus que tout, rétablir une relation d'amour et de confiance leur ouvrant la voie du pardon , du salut et de la vie éternelle .
L'incarnation de Dieu en son Fils Jésus-Christ est donc l'expression suprême d'un amour qui manifestera sa véritable dimension dans la crucifixion du Fils sur la croix de Golgotha , en offrande sacricielle pour le salut de quiconque croit. C'est à ce moment là que se conjuguent , dans une communion sans pareille entre le Père et le Fils, les plus grandes souffrances , fruits du plus grand amour.
Mais, l'incarnation du Fils de Dieu, c'est aussi, cet immense miracle de sa résurrection qui signe de façon magistrale le pardon divin et la perspective de la vie éternelle, offerte à toute âme qui accepte par la foi d'en être bénéficiaire , pourvu qu'elle se reconnaisse pécheresse dans un acte sincère de repentance.
Enfin, l'incarnation de Jésus-Christ , c'est aussi , pour le croyant, la réception dans son coeur, de l'Esprit de Dieu, de l'Esprit de Christ , de cet Esprit de vie et d'amour dont il devra désormais incarner les vertus. Certes, il n'atteindra la perfection manifestée par son Maître que le jour de sa propre résurrection, mais, cependant, chaque jour de sa vie sera autant d'occasions de les voir se développer en lui par une vie consacrée.
Dès lors, sommes-nous appelés , au cours de cette année 2011 à suivre l'exemple de celui qui est " la Parole incarnée" et "la lumière des hommes".
Soyons donc des lumières dans notre monde de ténèbres !
Que le Seigneur nous sanctifie !
Bien fraternellement
Jean-Marc

****************************************************************************

Daniel HIBON, de France, a répondu le 31/12/2010:

Bonjour Samuel,

Merci pour ton dernier message et la pensée partagée.
L'Incarnation : c'est un sujet difficile ! et je te propose ces réflexions d'un cardinal catholique (lues dans un livre récent : "Confession d'un Cardinal" )
" Qu'est-ce que Dieu est venu faire dans le monde en s'incarnant dans la personne de son fils ?
... L'incarnation de Dieu est la spécificité irréductible chrétienne. Elle signifie que la condition humaine, apparemment absurde, est digne de Dieu.
Etre chrétien, ce n'est pas seulement croire en un Dieu d'amour, ni même acquiescer aux articles d'un crédo, c'est s'accepter comme les mains de ce Dieu dans le monde,...se ressentir comme les continuateurs de l'acte de création divin...c'est faire de sa vie l'incarnation de la tendresse de Dieu pour les personne que l'on côtoye, c'est se sentir porteur de la tendresse que Dieu ressent pour chaque homme ... elle peut se manifester de multiples façons, dans toutes sortes de situaitons.
Quand je suis au chevet de Poo, ce vieux malade asiatique et bouddhiste qui va mourir du sida, je crois que je lui apporte le regard et la tendresse de Dieu..."

Cette photo malgache accompagne mes vœux de bonne année 2011 pour toi, Louise et vos enfants - en espérant qu'elle nous donnera des occasions de se revoir.
Bien amicalement
Daniel.

DSC03665

***************************************************************************

Vincent GILLEMOTEAU, de France, a répondu le 31/12/2010:


Merci à toi pasteur Samuel et que Dieu te comble avec les tiens de tous Ses bienfaits davantage en 2011 qu'en 2010 !!
Soyez bénis, à tous au Burkina !
Vincent

***************************************************************************

Mme Jeanine CROS, de France, a répondu le 31/12/2010:


Merci Samuel pour cette prière, qui nous rappelle à quel point notre Seigneur veut bien, dans sa grâce, employer nos personnes, pour glorifier son Saint nom, sur la terre des vivants.
D'après Os.10. 12 : ceux qui sèmeront d'après la justice, moissonneront selon la miséricorde.
Os. 6. 3. sa venue est aussi certaine que celle de l'aurore, il viendra comme la pluie du printemps !
En attendant cet heureux jour, semons d'après la justice, aimons la miséricorde !

Merci pour toutes les photos, qui nous rapprochent de vous.
Que le Seigneur vous bénisse abondamment durant toute l'année nouvelle !
Fraternelle affection.
Jeanine.



mardi 14 décembre 2010

Pensée chrétienne: "Tu réveilles ton Eglise ! Car, tu ne disposes pas de cimetières pour enterrer les églises mortes !"





Voici une pensée chrétienne que Dieu me met à cœur pour mes amis du Net :

Tu réveilles ton Eglise ! Car, tu ne disposes pas de cimetières pour enterrer les églises mortes !


« … Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais… » (Jean 11 : 25,26).


Adressez cette prière à Celui qui est la Vie et capable de ranimer nos vies de sa Vie et de réveiller nos églises mourantes :


« Seigneur Jésus-Christ, tu es source de paix et de bonheur. S’attacher à toi, te rechercher de tout cœur, recevoir tes instructions, s’éloigner de l’iniquité, te préférer à l’argent et à l’or, cela nous met dans les dispositions où tu peux nous bénir et faire de nos résolutions des succès évidents comme le témoigne Eliphaz dans ses propos à l’adresse de Job dans Job 22 :21-28. Seigneur, on ne peut lutter contre toi et prospérer ! Seigneur mon Dieu, Jésus-Christ mon Rédempteur, en observant certaines églises qui se réclament de ton autorité, on est bien loin de cette éthique qui devrait être le fil conducteur de ceux que tu habites ayant fait de leur cœur ton Temple ; ta résidence. La théologie de la foi chrétienne semble être bien loin de la réalité de la même comme si un abîme les séparait. Pourtant tu préfère bien voir une foi qui porte des fruits dans la réalité quotidienne de tous les jours qu’une foi qui proclame seulement sur les chaires d’églises et de temples. A voir certaines églises qui se réclament de toi, on a même l’impression qu’elles ont démissionnées vis-à-vis de ton mandat missionnaire de vivre et de proclamer ton Evangile de manière intégrale dans ce monde. Elles sont devenues indifférente à la mission du chrétien et de l’Eglise dans ce monde. Elles sont incapables d’impacter leur milieu du parfum de ta connaissance et se soucient très peu de leur devoir de transporter la réalité de cette bonne odeur des valeurs vécues et proclamées de ton Evangile libérateur et de salut éternel jusqu’aux extrémités de la terre. Elles semblent être des églises en faillite des valeurs spirituelles et morales de ton Royaume et ont perdu la puissance de ton Esprit ; aussi sont-elles impuissantes pour relever les défis moraux et spirituels de l’humanité et sont devenues incapables de donner les réponses qui conviennent aux questions que se posent les gens de notre époque : les élites, les masses, les intellectuels et les déshérités, les riches et les pauvres. Elles se confondent au monde et ont perdu leur saleur et leur lumière. Elles sont devenues tout simplement des églises du monde au lieu d’être des églises dans le monde. Elles sont beaucoup plus une démonstration de la réalité du monde dans l’église au lieu d’être la manifestation de ta réalité dans le monde. Elles sont pleines de chrétiens de nom qui ignorent, dans la réalité, tout de la vie d’amour et de sainteté qui doivent caractériser le chrétien véritable. Avec un nombre beaucoup plus important de chrétiens inconvertis au sein de ces églises, dont la spécialité est de promouvoir l’ambiance du monde dans l’église avec une couverture religieuse, l’évidence est que la réalité de ces églises c’est qu’elles sont plongées dans un sommeille profond à un degré que l’on pourrait appeler « le comma spirituel » au regard de toutes les consciences endormies et presque mortes qui ne ressentent aucun envie de vivre personnellement et dans l’église les réalités des vertus du vrais christianisme qui ont été mis au frigo et sont entrain d’y geler alors que les populations qui ne connaissent pas encore ces valeurs de ta vie, Seigneur Jésus-Christ, ont faim et soif de les découvrir pour leur permettre de te connaître véritablement et de vivre de ta Vie, la seule véritable que rien ne peut remplacer. Seigneur Jésus-Christ, tu vois l’état des églises mourantes car incapable de manifester ta vie pour montrer ta vraie saveur et ta lumière au monde. Toi seul, par ton Saint-Esprit qui sait manier ta Sainte Parole de Vie, est capable de ranimer et de restaurer la vie de chaque chrétien spirituellement mort et de chaque église mourante. Viens Seigneur Jésus-Christ, ranimer notre esprit par ton Esprit. Viens refaire vivre par ton Esprit et par ta Parole Vivante, toutes les églises en déclin spirituel. Tu réveilles ton Eglise ! Car, tu ne disposes pas de cimetières pour enterrer les églises mortes ! C’est pourquoi tu te donne le devoir de les ranimer de ta vie, les réveiller de leur sommeille spirituel. S’il le faut, pour celles qui sont sur le point de mourir et de pourrir ensuite sans trouver de cimetières pour être enterrées, tu les secoues par tes jugements curatifs comme lorsque tu as permis que des troupes du roi païen, Nebucadnetsar, viennent détruire ton Temple et Jérusalem ta ville sainte et amener en captivité à Babylone Israël ton peuple (2Rois 24 ; 25) ; pour que là, ton peuple, entre en lui-même, se repente et recherche ta face de tout leur cœur. C’est alors que tu as intervenu, après plusieurs années de captivité, pour toucher le cœur d’un autre roi païen, Cyrus, pour libérer Israël, ton peuple déporté, et les ramener à Jérusalem sur leur territoire pour reconstruire ton Temple et la ville (Esdras 1 ; 2). Seigneur Jésus-Christ, pour éviter que la société toute entière ne soit corrompue au contact avec des églises mortes et puantes, au regard du fait que tu n’enterres pas les églises mortes, alors tu les ramène à la Vie par une sorte de résurrection comme dans la vision des ossements desséchés reçu par le prophète Ezéchiel qui a pu constater comment sur ton ordre ces ossements desséchés ont repris chair et retrouver la vie et se relever sur leurs pieds (Ezéchiel 37 :1-14). Seigneur Jésus-Christ, tu es fidèle en tes promesses de bénédictions et tu restaures ton Eglise pour la faire revivre et l’amener à accomplir ton mandat pour elle dans ce monde. Oui, tu reste fidèle et tu ne permettras pu que ton Eglise, ton Corps, connaisse la corruption ; même s’il peut arriver que certains des membres et des élites des églises qui se réclament d’être de ton Eglise, t’ont trompés, ont laissé ta voie à la recherche des raccourcis pour arracher frauduleusement des bénédictions, comme Jacob qui trompé son père Isaac pour arracher les bénédictions à Esaü son frère aîné. Jacob cependant ne s’est pas trompé plus tard d’apprendre à mettre toute sa confiance au Dieu qui avait parlé à son père Isaac, lorsque tu lui as permis de recevoir la leçon comme une belle correction d’un trompeur trompé pendant son séjour chez Laban son beau-père. Seigneur Jésus-Christ, notre foi sincère en toi, ne nous trompe jamais ; car tu l’honores toujours. Par elle, tu nous feras revivre de ta vie abondante et tu nous feras réaliser tes plans de bénédictions en accord avec tes promesses consignées dans ta Parole, la Bible. Par ta vie de résurrection, Seigneur Jésus-Christ, tu ramènes à la vie les chrétiens et les églises qui se meurent spirituellement ; car tu as décidé de ne pas les enterrer. Ta décision de nous faire revivre de ta vie est bien en accord avec ta Parole pleine d’espérance ; comme celle que tu as dite à Marie avant de ramener à la vie son frère Lazare mort (mort et vie physique certes, mais symbole de toute mort et vie spirituelle aussi) : « … Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais… » (Jean 11 : 25,26). Seigneur Jésus-Christ, la situation de vie spirituelle de beaucoup de chrétien et d’église de nos jours, ressemble bien à des situations de corps sans vie, de corps en état de corruption comme le corps de Lazare, mort il y’avait quatre jours de cela ; qui sentait déjà et pour lequel aucun espoir de vie n’était permis. Mais par ta présence et ton intervention, tu as ramené Lazare à la vie et tu as restauré le corps de Lazare qui se décomposait. Seigneur Jésus-Christ, même si la situation de certains chrétiens et de certaines églises qui prétendent te suivre et t’appartenir, ressemble beaucoup plus à un état de mort en décomposition nécessitant un deuil réel, il y’a cependant de l’espoir car tu es le Ressuscité qui vie à toujours et tu es présent et capable d’intervenir pour ressusciter les chrétiens et les églises mortes et non enterrées, attendant que tu les ranime et les restaure par ton souffle la vie, celui du Saint-Esprit, et les amener à s’alimenter des maints succulents de la Parole, après leur avoir redonné l’appétit, grâce à ton pardon des péchés confessés qui aura purifié leur conscience qui était devenue insensibles à tes valeurs. Seigneur Jésus-Christ, tu réveilles et rétablis le chrétien et l’église qui retourne à toi. Personne que toi, le Tout-Puissant, n’est capable de redresser les murailles chancelantes d’un moral abattu qui regarde à toi. Le coupable devra sa délivrance et son salut à la pureté de tes mains s’il se confie en toi car tu secours celui dont le regard est abattu (Job 22 :29,30). Quand tu interviens, tu ranimes et tu restaures. Tu ne peux pas permettre à ton Eglise de mourir ; car tu as besoin d’elle pour répandre la bonne odeur de ta connaissance à travers le monde. L’Eglise est ton entreprise missionnaire et sa nature est de se propager comme amour, sel et lumière du monde. Elle est ton instrument missionnaire pour être à la fois la communauté des sauvés et la communauté qui sauve. Et, à cause de cette haute et sublime vocation que tu donnes à ton Eglise, tu ne peux pas l’abandonner et la laisser mourir. Le choix que tu fais de ton peuple et du croyant en particulier, est la raison que tu as de l’assister et de ne point l’abandonner ; car il porte ton grand nom (1Samuel 12 :22). Seigneur Jésus-Christ, tu nous choisi pour nous aimer et tu nous aimes, non pas que nous sommes meilleurs que les autres fils d’Adam et Eve, mais à cause de ton choix (Jean 15 :9,16). C’est pourquoi, tu prends plaisir de nous conduire, même si ton Eglise n’est pas parfaite et qu’elle peut avoir en son sein des brebis rebelles à ta voix et même quelque fois des loups ravisseurs qui s’habillent avec des peaux de brebis pour ne pas se faire remarquer avant d’avoir saisi leurs proies. Tu ne ménages cependant pas ton bâton de correction pour rappeler à l’ordre les brebis rebelles et leur montrer la nécessité de marcher dans tes pas pour marquer la différence d’avec le courant de ce monde. Tu préfère nous corriger sévèrement pour notre salut que de renier ton amour pour nous ; car tu ne t’es pas trompé en nous choisissant et de plus il n’y a pas d’inconstance dans ton amour. Ta correction au travers des épreuves, n’est pas signe d’un manque d’amour de ta part, mais bien au contraire une preuve de ton affection car comme un père donne une bonne correction à l’enfant qu’il aime, de même c’est pour notre bien et notre avenir éternel que tu nous châtie par des épreuves pour nous amener à la maturité spirituelle. Nous savons que tu ne démentiras jamais ton alliance de grâce pour aucun des tiens. Mais pour les loups ravisseurs qui se sont introduits dans ton Eglise, qui ne sont pas tes brebis, car n’ont jamais fait l’expérience véritable d’une réelle convertie à toi par la nouvelle naissance qui se démontre par le fruit de ton Esprit dans la vie du vrai croyant, tu invites tout simplement tes brebis à les reconnaître par leurs fruits qui sont identiques à celles du Diable leur géniteur. Leurs sont le contraire de du fruit produit par ton Esprit (Galates 5 :19-26). Par leur choix délibéré de servir la cause du prince des ténèbres, au lieu de naître de nouveau et permettre à ton Esprit de les transformer de manière radicale en de nouvelles créatures 2Corinthiens 5 :17) pour les amener chaque jour à te ressembler toujours plus, leur sort est déjà connu par ta prescience ; car aucun loup ne pourra traverser tes radars pour pénétrer dans ton Royaume céleste ; seuls tes brebis dans lesquels tu as transplanter ton cœur pour leur permettre de vivre ta Vie, ces véritables croyants en toi, verront les portes de ton Royaume céleste s’ouvrir pour les permettre d’entrer dans ta présence et ta félicité éternelles. Seigneur Jésus-Christ, tu ne peux renier ceux pour lesquels tu as versé ton sang et qui en connaissent la valeur. Eux, sont vraiment tes brebis, ils te connaissent, entendent ta voix et répondent à tes appels et à tes interpellations (Jean 10 :1-5). Tes disciples, les véritables, savent que tu n’es pas mort en vain sur une croix. Ceux qui se permettent de vivre en ennemis de ta croix, qui démontrent par leurs actes qu’ils sont des loups et nos des brebis, qui servent leur ventre au lieu de te servir, qui refusent de répondre à ton mandat missionnaire de se mettre au service de leurs semblables qui sont près d’eux et ceux qui sont jusqu’au bout du monde et de leur apporter ton Evangile dans son intégralité, ceux-là ne sont pas tes disciples même s’ils sont des adhérents où des sympathisants d’une religion qui se rattache à une église vivante ou mourante. Tu as déjà décidé de leur sort et leur fin sera semblable à celui qu’ils servent et qui est leur père ; sachant que ta Vie ne résident nullement en eux, mais qu’ils sont animés et agités par l’ennemi de nos âmes qui les tire comme au bout d’un hameçon pour les amener à accomplir les manifestations des actes du royaume des ténèbres dont il est le chef et qu’il leur dicte et dont eux se plaisent à accomplir au lieu de vivre de ta Vie et dans l’éclat de la lumière. Par contre, tes brebis, qui sont tes véritables disciples, seront toujours accompagnées et bénies par toi, même au sein des vicissitudes et les épreuves dans ce monde qu’elles connaissent et traversent tout en ayant pleinement confiance au Maître de l’Histoire. Seigneur Jésus-Christ, nous ayant aimé, tu nous aimeras jusqu’à la fin de nos jours et tu nous conduiras et nous accompagneras pour nous introduire dans la félicité éternelle de ton océan d’amour et de pleine consolation. Seigneur Jésus-Christ, dans notre engagement à vivre avec toi et à te servir, tu veux nous voir persévérer avec toi jusqu’à la victoire car tu es et sera toujours vainqueur et, avec toi, nous triompherons ! Tu as livré combat contre Satan et le péché et tu l’as vaincu. Tu es le Vainqueur et avec toi, tous ceux qui te suivent et qui te font pleinement confiance. C’est une vérité indéniable et universelle. Alléluia ! Tu as triomphé du péché, de la souffrance et du jugement en écrasant la tête du Serpent ancien. Par la foi que nous avons placée en toi, Seigneur Jésus-Christ, nous recevons ta vie et nous devenons participant à ta nature divine. Pour que ta vie se développe en nous, tu nous demandes d’entretenir avec toi une relation d’amour en nous soumettant de tout cœur à tes commandements et à te servir avec joie et zèle. En nous sauvant et en nous engageant à ton service, tu nous accordes ta grâce et ta révélation pour ainsi nous permettre d’être en bénédiction à tous les peuples de la terre à l’instar du choix que tu as fait avec Abraham notre Père dans la foi (Genèse 12 :1-3). Tous ceux qui entrent par la foi dans une relation d’alliance de vie avec toi, ils deviennent tes serviteurs, tes témoins, tes missionnaires, tes prêtes, tes ambassadeurs et tes médiateurs devant les nations pour promouvoir les valeurs de ton Royaume et inviter les individus et les peuples au sein des nations à se réconcilier avec toi (Esaïe 42 :1-8 ; 43 :10-13 ; Matthieu 12 :15-21 ; Romains 10 :9-18 ; 15 :8-13 ; 2Corinthiens 5 :18-20 ; etc.). Tu fais de ton peuple racheté, ton Eglise, un exemple vivant, une vitrine de ton Royaume d’amour, de vérité, de justice et de pardon dans le monde. Tes lois sont pures, justes et bonnes pour tous les humains créés à ton image et qui sont égaux sans discrimination aucune. De plus, toute ta création, la nature et les animaux tout comme les humains, grâce à tes lois, peuvent jouir d’une protection. Ton Eglise, est un peuple qui connait et sert un Dieu merveilleux qui fait d’eux une source de bénédictions pour toutes les nations. C’est aussi pourquoi tu ranimes ton Eglise pour la réveiller et l’envoyer dans le monde pour servir ta cause et promouvoir tes vertus. Oui, Seigneur Eternel notre Dieu, tu viens au secours de ton Eglise pour la faire revivre et lui donner une l’espérance nouvelle. C’est à cet effet que tu suscites en son sein, des lampes qui gardent leur huile de Vie et dont les flammes restent allumées et apportent ta lumière, capable d’éclairer et de donner ta direction et ainsi éviter aux églises qui se meurent de sombrer dans les ténèbres des consciences aveugles qui préfèrent le mensonge à la vérité, la haine à l’amour et au pardon, la corruption à l’intégrité et à la justice, le complot à la transparence et à la fidélité, les ténèbres de mort du Diable à ta lumière de Vie. A l’heure du déclin spirituel, tu suscites du milieu de chaque église qui proclame ton nom, des prophètes qui craignent ton nom et qui refusent de sacrifier à l’hôtel de leur ventre tes vertus de vérité, de sainteté, d’amour, compassion, de justice, de pardon, de paix et par eux tu fais mouvoir ton souffle de Vie pour alimenter et réveiller les églises mourante de l’oxygène de ton Royaume et ranimer progressivement tous les cadavres spirituels des églises mortes qui ont remplacées ta Vie avec l’ambiance d’un système religieux incapable d’éveiller la conscience des pécheurs pour les conduire à une repentance qui apporte ta Vie et qui restaure l’âme du pécheur en le réconciliant avec Dieu. Tu viens au secours de ton Eglise, la véritable ; et tu lui donnes de braver tous les assauts de l’ennemi et de continuer à répandre ta Vie en répondant à la vocation qui est la sienne et pour laquelle tu l’as établi dans ce monde. Merci Seigneur de ranimer ton Eglise de nous réveiller tous ; car bientôt la trompette de ton retour sonnera. Maranatha ! Viens, Seigneur Jésus-Christ ! Je béni, dès à présent et pour l’éternité, ton glorieux nom. Amen ! ».



Ton frère en Christ,

Pasteur Samuel SANOU

http://samlouiseministere.blogspot.com/



Pour répondre à la pensée voici notre Email : samuelouise@yahoo.fr Voir les autres pensées : Archives sur les pensées chrétiennes ou en ouvrant l'un des liens de nos partenaires: Un tour au Burkina Faso sur partage28.com ; Pensées de la semaine sur cijevangile.net



*********************************************************************

Jeanine CROS, de France, a répondu le 16 Décembre 2010:

Merci de tout coeur Samuel pour les nouvelles et la pensée de cette semaine.
Persévérons dans la prière les uns pour les autres et pour Silas...
Jérémie 17 v 8 : Béni soit l'homme qui se confie en l'Eternel et dont l'Eternel est l'espérance,
Il est comme un arbre planté près des eaux, qui étend ses racines vers le courant, il n'aperçoit pas la chaleur quand elle vient, et son feuillage reste vert.
Dans l'année de la sécheresse, il ne cesse de porter du fruit.

Chacun rendra compte pour lui-même, et le Seigneur jugera à temps voulu, toutes les actions des hommes !
Il récompensera ceux qui auront persévéré à honorer son grand nom, et à suivre ses voies, envers et contre tout !
Que dans sa grâce et sa miséricorde, Il ravive en nous un coeur bien disposé, dans la joie du service.
Comme Marie de Béthanie, montrons notre reconnaissance, et notre adoration à notre Sauveur et Seigneur !
Bien fraternellement.
Jeanine.

**********************************************************************

Pasteur Jean-Marc AUSSET, de France, a répondu le 16 Décembre 2010:

Appel du Christ aux Eglises

Mon cher Samuel,
merci pour ce rappel à la fidélité aux enseignements du Christ, Chef de l'Eglise, en ces temps troublés.
Souvenons-nous de ses exhortations que nous rapporte l'apôtre Jean dans son Apocalypse où le Seigneur
se dévoile et se révèle dans sa grandeur et sa souveraineté tout autant que dans son amour pour ses rachetés.

Apocalypse ch 2 et 3:

Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises:

- A celui qui vaincra, je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.
- Celui qui vaincra n'aura pas à souffrir la seconde mort.
- A celui qui vaincra, je donnerai de la manne cachée , et je lui donnerai un caillou blanc et sur ce caillou est
écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n'est celui qui le reçoit.
- A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu'à la fin mes oeuvres, je donnerai autorité sur les nations.
Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d'argile, ainsi que moi-même j'en ai reçu le pouvoir de mon Père.
Et je lui donnerai l'étoile du matin.
- Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs; je n'effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son
nom devant mon Père et devant les anges.
- Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n'en sortira plus; j'écrirai sur lui le nom de
mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu , de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d'auprès de mon Dieu, et mon
nom nouveau.
- Celui qui vaincra je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône.

Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises !

Quelles sont belles toutes ces promesses de notre Seigneur ; mais aussi, combien elles sont solennelles car précédées
de cette condition incontournable : à celui qui vaincra !
Ceci sous-entend que les Eglises sont engagées dans un combat spirituel qui est le combat de la foi , pour la vérité et dans l'amour !

Puisse le Seigneur rendre chacune de ses églises sensible à ses avertissements, à ses injonctions comme à ses promesses,
pour la seule et unique gloire de son Nom !

Bien fraternellement en Lui.
Jean-Marc


dimanche 28 novembre 2010

Pensée chrétienne: Tu fais de chaque véritable chrétien, un maillon fort et utile à la construction de ton Eglise




Voici une pensée chrétienne que Dieu me met à cœur pour mes amis du Net :



Tu fais de chaque véritable chrétien, un maillon fort et utile à la construction de ton Eglise



« En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père » (Jean 14 :12).




Vous pouvez adresser cette prière à Celui qui nous associe à la construction de son Eglise :

« Seigneur Jésus-Christ, c’est un grand privilège que tu m’accordes d’être associer à la réalisation de tes plans de salut pour l’humanité et à la construction de ton Eglise qui est ton Corps. Tu donnes à chaque chrétien la mission d’annoncer ton Evangile autour de lui et au loin. Ton Eglise est missionnaire et ses membres doivent faire preuve d’un engagement missionnaire sérieux pour ne pas manquer certains de tes rendez-vous d’annoncer ton Evangile auprès comme au loin. Tu nous accompagnes dans l’accomplissement de ta mission en nous permettant d’accomplir tes œuvres pour servir à ta gloire. Tu fais de chaque véritable chrétien, un maillon fort et utile à la construction de ton Eglise. Cependant, en toute humilité, chacun de nous doit reconnaître, en tant qu’un instrument à ton service, qu’il doit te rendre toute la gloire de l’œuvre. C’est toi qui prends les choses folles et faibles du monde pour confondre les sages et les forts. C’est pourquoi, après avoir accompli notre devoir, je me dois de pouvoir affirmer que : « je ne suis qu’un serviteur inutile qu’il a plu au Seigneur, le Tout-Puissant, d’associer à l’accomplissement de son œuvre combien merveilleuse ». Il n’en demeure pas moins, qu’avec toi Seigneur Jésus-Christ, il n’y a que des maillons forts de ta Vie que tu unis à toi et les uns avec les autres pour accomplir ton œuvre. Ta promesse, rapportée par l’Evangélise Jean dans son Evangile, reste vraie pour nous encore aujourd’hui lorsque tu as dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père » (Jean 14 :12). Tes œuvres Seigneur, ce ne sont pas seulement des miracles de guérisons ou de délivrance des démons, mais c’est aussi la capacité que tu nous donne de vivre ta vie divine sur la terre en manifestant chaque jour dans ce monde hostile et corrompu le fruit de ton Esprit en nous (Galates 5 :22) et ta vie de sainteté sans laquelle nul ne peut prétendre ni te connaître, ni pouvoir te rencontrer dans ta félicité éternelle. Chacun d’entre nous a une place offerte dans ta grâce d’être ouvrier avec toi pour travailler avec toi dans ton champ et d’accomplir tes œuvres, autant que tu l’as fait toi-même et même plus que toi comme tu nous l’as promis car tu nous dotes de la puissance d’En-Haut et nous permets de vivre ta Vie sur cette terre comme tu l’as vécu et d’en être la manifestation quotidienne pour marquer positivement notre milieu et notre époque. Tu nous donnes la responsabilité en tant que ton Eglise, d’annoncer ton Evangile intégral à notre génération, comme tu l’as fait toi-même, en répondant aux besoins fondamentaux de nos semblables avec amour et compassion (Luc 4 :18-21 ; 19 :10 ; Actes 8 :30 ; 10 :38 ; 16 :6-10 ; 1Corinthiens 2 :2 ; 2Corinthiens 8 :3-5 ; Philippiens 2 :7-9). Face à toutes ces vérités et exemples consignés dans ta Parole nous ne pouvons fermer notre cœur et notre bouche face à la situation sociale et spirituelle des gens autour de nous, dépeignant un monde qui va mal et qui présente des signes apocalyptiques, et croiser indifféremment les bras sans rien faire en leur faveur pour les arracher du danger ; comme si nous ne t’avons pas connu, Seigneur Jésus-Christ, et comme si nous ignorons les œuvres que tu as faites et que nous engages à faire aussi pour nos semblables et même d’en faire de plus grandes. Les gens sont fatigués d’entendre les faux prophètes et des prédicateurs qui prêchent et enseignent ta Parole et qui la renient dans les faits en refusant de vivre selon tes ordonnances et qui refusent de faire une démonstration pratiques de ta vie, de tes valeurs, de tes vertus et de faire voir la différence entre ceux qui te connaissent et te servent d’avec ceux qui ne te connaissent pas et leur donner envie de te découvrir. Ton champ est mûr pour la moisson, et tu nous demandes de travailler en vue du salut de l’humanité. Lorsqu’une église refuse de vivre et d’annoncer ton Evangile de manière intégrale, ses membres ne peuvent que connaître la sécheresse du cœur et plonger cette église dans un réel déclin spirituel même s’ils avaient le plus grand immeuble de lux du monde qui leur sert de lieu de culte en face de la rue la plus importante d’une des villes les plus importantes du monde. Attirés par les œuvres charnelles et plongés dans le matérialisme intégral, ils sont ramenés au même niveau que les non convertis de ce monde rendant pire la condition spirituelle du monde déjà couvert d’épaisse nuages de ténèbres spirituelles malgré l’opulence dans laquelle baignent une partie de ses populations. Ces chrétiens cessent d’être le cœur de Dieu qui bât pour le salut des perdus car incapable de relever les défis missionnaires de leur époque ils se querellent pour des monuments au lieu de se battre pour arracher des chaînes de Satan ceux de leurs semblables qui sont toujours emprisonnés par les forces des ténèbres. Les élites de ces églises sont satisfaits de l’apparence rituel d’un christianisme moulu dans la meule du monde qui les rend incapables de nager au contre-courant des vagues de ce monde ; car paralysés par la recherche effrénée d’un pouvoir politique et économique dans l’église au détriment d’être la manifestation de la puissance divine dans le monde et d’être les dépositaires de la réalité du vrai christianisme tel que révélé à travers ta vie, Seigneur Jésus-Christ, dans les Evangiles. Ils sont incapables de vivre quotidiennement ta vie divine et de promouvoir ces vertus morales et spirituelles au sein de la société. Aussi la présence de leurs églises locales ne manifeste guère la vie de Dieu dans leur milieu, mais malgré leur opulence, elles manifestent très tristement leur pauvreté spirituel et ont fort besoin de tes richesses spirituelles qui sont les véritables valeurs qui correspondent à la vocation d’une qui se réclame de toi ; car elle doit être dépositaire de tes valeurs non dans les archives et dans un credo à réciter mais en les incarnant de manière dynamique chaque jour au sein de leur communauté pour faire resplendir ta lumière au sein des ténèbres. C’est pourquoi, ces églises qui vivent selon le train de ce monde sont plongées dans un profond sommeil spirituel et sont incapables de prêcher le message de la repentance et du changement de vie à leurs propres membres et elle se contentent inviter des non convertis à venir grossir le nombres des inconvertis sans exiger ni des anciens ni des nouveaux venus une véritable conversion qui passe nécessairement par une vraie confession des péchés, une réelle repentance qui est une demande de pardon à Dieu qui a été offensé et un véritable renoncement à la vie de péché qui s’exprime par un engagement à se faire baptiser par immersion, la réception de la vie de Jésus-Christ dans le cœur marqué par le don du Saint-Esprit qui vient faire du cœur du converti sa résidence et qui opère dans la vie du converti une transformation qui fait du converti une nouvelle créature dont la vie est chaque jour plus conforme à Jésus-Christ dont il incarne la vie. Seigneur Jésus-Christ, tu vois les églises qui sont en déclin spirituel et sont plongées dans un profond sommeil. Tu fonds en larmes comme au temps de Jérémie de les voir mépriser ta Paroles et tes commandements (Jérémie 13 :15-17). Ton cœur est brisé de les voir perdre la vision et la motivation missionnaire. Elles sont devenues spirituellement aveugles et ne peuvent plus voir les champs tout autour d’eux et au loin qui blanchissent pour ta moisson, (Jean 4 :35). Elles deviennent indifférentes et sont incapables de voir le monde tel que Dieu le voit et préfèrent gaspiller leurs faibles ressources et énergies à créer et à entretenir des querelles éclésio-polico-judiciaires autour d’anciennes églises déjà établies quand ce ne sont pas des rivalités entre églises ou des questions théologiques qui occupent la majeur partie du temps de leurs membres et de leurs leaders. Au lieu de prendre les armes spirituelles, pour détrôner le Diable et libérer ses captifs qui sont enchaînés dans ses chaînes et qu’il est entrain de trimbaler à l’enfer, eux préfère aider le Diable en prenant les armes humaines aiguisées par les esprits infernaux pour faire obstacle à l’expansion de l’Evangile et du Royaume de Dieu sur la terre. Toi tu parcourais les villes et les villages pour faire du bien, guérir les malades et libérer ceux qui étaient sous l’emprise du Diable. Seigneur, Jésus-Christ, vient réveiller ton église et amène chaque membre à occuper la place qui est la sienne dans ton Corps et à bien jouer son rôle et à accomplir la mission pour laquelle tu l’as sauvé et placé à la place où tu l’as mis. Amène les leaders qui dirigent les églises en ton nom de le faire selon ton cœur et de rechercher les valeurs impérissables au lieu de créer des conflits autours des intérêts égoïstes à satisfaire au détriment de l’avancement de ton œuvre qui doit atteindre les extrémités de la terre. Amène-les à travailler pour que ta Bonne Nouvelle se repende à travers le monde, pour que la foi soit affermis, pour que les croyants expérimentent une véritable communion profonde avec toi, Seigneur Jésus-Christ, et croient et vivent la réalité de ta toute-puissance et de ta toute suffisance, révélées dans ta Parole, la Bible, dans leur vie aujourd’hui parce que tu es vivant, toujours le même et pleinement suffisant. Toi seul, Seigneur Jésus-Christ, a les réponses qu’il faut pour satisfaire les foules lassées de promesses flatteuses des politiciens et des religieux. Toi seul, Seigneur Jésus-Christ, peut satisfaire les aspirations de tous ceux qui sont déçus de voir le mal être commis par ceux qui doivent être de bon modèle et de voir le mensonge et la corruption légaliser au détriment de la vérité et de l’intégrité. Seigneur Jésus-Christ, toi tu répondais au aspirations les plus profonde des gens, c’est pourquoi des foules accourraient à toi pour entendre la proclamation que tu faisais du Royaume des cieux et pour recevoir le pardon des péchés, la guérison, la délivrance et même pour être nourris physiquement après avoir été nourris spirituellement. Seigneur Jésus-Christ, renouvelle mes forces tant physiques que spirituelles, pour que j’accomplisse tes œuvres, les poursuivre et que je permette aux gens de mon époque de te connaître et d’avoir eux aussi les réponses à leurs aspirations profondes. Tu n’as pas changé. Tu restes le même hier, aujourd’hui et éternellement. Tu es vivant, Tout-puissant et pleinement suffisant. Tu as les réponses à mes questions. J’ai aussi fais le même constat que ton serviteur, le Prophète, Esaïe, que : « les adolescents se fatiguent et se lassent, et les jeunes hommes chancellent ; mais ceux qui se confient en l’Eternel renouvellent leur force… » (Esaïe 40 :30,31). Seigneur Jésus-Christ, toi qui me donnes chaque jour le goût de te servir avec zèle, je sais que tu restes à mes côtés aussi chaque jour comme tu l’as promis (Matthieu 28 :18-20, Marc 16 :15-20 ; Actes 1 :8). Jusqu’à ce jour, tu nous as toujours secouru de manière quelque fois très étonnante à nous surprendre dès fois ; même si je sais qu’il n’y a rien d’étonnant de ta part, Eternel le Tout-Puissant Dieu ! Je sais aussi que dans ta fidélité, ton secours ne s’arrêtera pas à mi-chemin pour nous ; tu ne manqueras pas de faire camper autour de nous tes anges pour nous garder et nous servir ; et, tu continueras à susciter des instruments humains sensible à ta voix pour nous apporter le soutien et les provision nécessaires dont nous avons besoin pour vivre, être en bonne santé et pour continuer à te servir. Oui, tu ne manqueras pas de pourvoir au besoin du développement de l’œuvre que tu nous confies d’accomplir ; toi qui as toujours fais grandir nos petits commencements pour glorifier ton nom dans notre faiblesse. Oui, Seigneur mon Dieu, toi qui es vivant et vrai, je sais que je ne me trompe pas de remettre ma vie et ma destinée entre tes mains en te faisant pleinement confiance. Je béni à jamais ton glorieux nom, de la grâce que tu me fais d’être associé à l’accomplissement de tes desseins aux résultats qui se comptent pour l’éternité et de bénéficier de ton accompagnement pour me permettre d’atteindre des résultats efficients selon tes mesures de valeurs ! Mon Dieu je te loue et je te célébrerai chaque jour de tout mon être et pour l’éternité. Amen ! ».




Ton frère en Christ,

Pasteur Samuel SANOU

http://samlouiseministere.blogspot.com/

video



video



Pour répondre à la pensée voici notre Email : samuelouise@yahoo.fr Voir les autres pensées : Archives sur les pensées chrétiennes ou en ouvrant l'un des liens de nos partenaires: Un tour au Burkina Faso sur partage28.com ; Pensées de la semaine sur cijevangile.net


*********************************************************************
Mme Jeanine CROS, de France a répondu le 7 Décembre 2010:

Dn.12. 3 : Ceux qui auront été intelligent brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice à la multitude brilleront comme les étoiles à toujours et à perpétuité.
Héb. 1. 7 : Il fait de ses serviteurs une flamme de feu.

Merci Samuel pour la dernière pensée ;
Que tous les véritables serviteurs de l'Eternel brillent comme des flambeaux dans ce monde enténébré ; qu'ils renouvellent leur force parce qu'ils se confient en Lui !
Soyons toujours encouragés par son grand amour ; le Seigneur connaît les siens, et veille sur eux, malgré les difficultés du chemin.
Qu'Il nous garde dans Sa bonté, Sa justice Sa vérité, Sa sainteté, dans ce qui lui est agréable !

C'est avec grande joie que j'ai appris la visite de la délégation française du SEL.
Que le Seigneur vous bénisse, et vous renouvelle.
Bien fraternellement.
Jeanine.

*********************************************************************
Pasteur Jean-Marc, de France, a répondu le 6 Décembre 2010:

" L'union fait la force " dit l'adage. Cette vérité est confortée par les paroles du sage Ecclésiaste au ch 4 v 12 où il dit:

"la corde à trois fils ne se rompt pas facilement."
Lorsqu'un brin subit une tension, elle est partagée avec les deux autres et la corde résiste avec efficacité.
Ainsi en est-il de l'église qui affronte d'autant mieux les agressions externes et les tensions internes que chaque membre est intimement lié à ses frères et soeurs, par le lien de l'amour et de la paix. Ce n'est pas pour rien que l'on retrouve ce leit-motiv dans les épîtres : les uns les autres , ou encore , mutuellement ou encore , ensemble !
C'est ce même principe d'union qui a permis la résurrection du Christ et son retour dans la cité du père ainsi que l'envoi de l'Esprit Saint parmi les croyants.
Que le Seigneur vous garde dans sa paix et vous donne d'être des témoins fidèles.
Qu'Il fortifie votre pasteur que je salue ainsi que son épouse et sa famille.
Bien fraternellement
Jean-Marc